Selon un sondage, 8 Français sur 10 se rendent au travail en voiture
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Selon un sondage, 8 Français sur 10 se rendent au travail en voiture
Robin Ecoeur |  22/11/2020 17:07
Selon un sondage, 8 Français sur 10 se rendent au travail en voiture

D'après les chiffres du baromètre « Entreprises & Mobilité » initié par Alphabet France, réalisé par l’institut de sondage Ifop, 76% des actifs français utilisent leur voiture pour aller travailler. Ce sont quatre points de plus qu'en 2019.

La voiture, malgré tout ce qu’on lui fait subir, résiste. Elle gagnerait même en popularité. En 2020, selon les résultats du baromètre « Entreprises & Mobilité » 2020 (réalisé auprès de 1003 Français actifs âgé de 18 ans et plus) elle reste le moyen de transport le plus utilisé des actifs français, que ce soit pour des trajets professionnels ou domicile-travail. L’institut de sondage recense même une hausse par rapport à 2019, avec 4 points de pourcentage en plus. Un chiffre qui concorde avec celui de la baisse des transports en commun, moins 3 points par rapport à 2019 (21% des sondés les utilisent pour aller au turbin).

La crise du coronavirus est-elle responsable de ces variations ? La question peut se poser. Les résultats confirment aussi que les actifs dans les zones rurales n’ont pas d’autres choix que d’avoir une voiture, faute d’avoir un réseau de transport en commun adéquat. La preuve : dans les villes de moins de 100 000 habitants, 88% des sondés prennent la voiture pour aller travailler (contre 52% en région parisienne par exemple).

Micro-mobilité, écologie… D’autres chiffres donnent aussi la tendance de cette année compliquée pour tous et toutes : 35% des personnes interrogées disent que les trajets pour aller au travail impactent leur qualité de vie. La mise en place plus massive du télétravail peut donc être une source de bien-être pour certains, surtout ceux qui ont plusieurs heures de route. Mais il n’y a pas que la voiture pour se rendre au travail. De nouvelles formes de mobilités sont apparues, notamment en ville, pour offrir d’autres manières de se déplacer (la micro-mobilité). Elle est aussi en baisse. « On compte 36% d’utilisateurs de « transports doux » (marche à pied, vélo, trottinette, vélo à assistance électrique (VAE), trottinette électrique). C’est 3 points de moins qu’en 2019 », affirme le baromètre.

Concernant l’écologie et l’attachement des Français à l’environnement, cet argument figure dans le top 3 « des raisons motivant l’utilisation de deux ou trois-roues électriques, de transports « doux », électriques ou non, et des transports en commun ». 60% des sondés ont déclaré avoir des services de mobilité au sein de leur entreprise, soit 9 points de plus qu’en 2019. Ce baromètre prouve que la crise sanitaire peut avoir un impact sur la mobilité des Français, mais que la voiture reste, pour l’instant, indétrônable.

Le baromètre est disponible ici.

France Mobilité douce Mobilité urbaine Sondage voiture

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !