Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Selon Donald Trump, les voitures électriques ne servent à rien

    Selon le président américain, les constructeurs qui passeront au tout-électrique vont se planter. Toujours heureux de dézinguer les écologistes, il s’active même à réaliser sa propre prédiction.

    Il en a fait un cheval de bataille : tant qu’il sera au pouvoir, le vieux monde ne fera pas ses adieux de sitôt. Après avoir relancé la production de charbon aux États-Unis, Donald Trump a désormais décidé de torpiller les véhicules électriques. Ce qui commence par une campagne médiatique.

    Interrogé par la chaîne Fox News sur la fermeture de plusieurs usines de General Motors aux États-Unis et la décision du groupe de développer son offre électrique, Trump s’est fait un plaisir d’attaquer le constructeur américain : « Le 100% électrique ne va pas marcher. C’est très bien d’en avoir un certain pourcentage, mais ne faire que ça… Je pense que c’est une erreur. » Pas si surprenant de la part d’un propriétaire de plusieurs Rolls-Royce (et proche de la société).

    Résultat de recherche d'images pour "trump rolls royce"

    Doit-t-on en déduire que le président américain est vraiment anti-voiture électrique ? Entre nous, bien malin est celui qui sait ce qu’il se trame dans la tête de Donald Trump, en revanche, une chose est sûre : le locataire de la Maison Blanche a une sacrée dent contre Mary Barra, la présidente de General Motors, qu’il vilipende à tout va, l’affublant du surnom de « vilaine ».

    Furieux de ces fermetures, Trump a annoncé sur Twitter qu’il pourrait bien couper les aides à General Motors, notamment celles sur les véhicules électriques.

    À un niveau plus large, un conseiller de l’administration Trump a annoncé récemment « la fin prochaine » du crédit fédéral de 7500 dollars accordé pour l’achat d’une voiture électrique. Pas bon signe. L’un dans l’autre, tout ça pourrait susciter un climat de crainte à l’endroit de ce marché, freiner les investissements, voire faire reculer les constructeurs sur le marché américain. Ça parait hallucinant ? Bienvenue dans le monde de Trump.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.