Selon ces chercheurs, il existerait des "autoroutes de l’espace" pour voyager plus vite
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Selon ces chercheurs, il existerait des “autoroutes de l’espace” pour voyager plus vite
Robin Ecoeur |  30/12/2020 16:31
Selon ces chercheurs, il existerait des "autoroutes de l’espace" pour voyager plus vite

Un article publié dans la revue « Science Advances » fin novembre montre l’existence de structures invisibles, comme un réseau d’autoroutes cosmiques, qui permettraient le déplacement rapide d’objets dans l’espace.

Pas de limitation à 130 km/h. Pour qu’un objet, une roche ou une comète aille d’une planète à l’autre, et selon la distance qui sépare celles-ci, il faut souvent plusieurs milliers (voire millions) d’années. C’est par exemple le cas entre Jupiter et Neptune (on parle de plusieurs milliards de kilomètres).

Selon une équipe de chercheurs de l’Observatoire astronomique de Belgrade en Serbie, il existerait des « autoroutes célestes » dans l’espace, permettant à ces mêmes objets ou comètes de voyager beaucoup plus vite, et de ne mettre que quelques décennies. Ces structures, appelées « collecteurs spatiaux », sont invisibles à l’œil nu et seraient générées par les inter­ac­tions gravi­ta­tion­nelles des planètes du système solaire. Chaque planète génère ses propres collecteurs et ensemble elles formeraient donc un réseau d’arches qui relierait les planètes entre elles.

La voie rapide. Mais si ces structures sont invisibles, comment les astronomes ont-ils pu détecter ses autoroutes spatiales ? Comme l’explique l’article, ils ont utilisé l’in­di­ca­teur rapide de Liapou­nov (FLI) qui détecte en temps normal le chaos d’un système. Sur une période courte (moins de 100 ans), cet outil peut enregistrer « les insta­bi­li­tés qui agissent sur les échelles de temps orbi­tales; c’est-à-dire que nous l’utili­sons pour défi­nir les régions de trans­port rapide au sein du système solaire ».

Ces recherches pourront également aider les chercheurs à mieux comprendre les déplacements des comètes et des objets au sein du système solaire : « La combinaison des observations, de la théorie et de la simulation améliorera notre compréhension actuelle de ce mécanisme », écrivent les astronomes. Ces derniers vont aussi pouvoir étudier ces mécanismes afin de voir s’ils peuvent éventuellement être exploités et envisagés pour des missions d’exploration spatiale. Au moins, sur ces autoroutes, il ne devrait pas y avoir de péages.

Plus d’informations par ici.

astronomie Autoroute espace

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !