Sécurité routière : les éthylotests désormais obligatoires dans les débits de boisson
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Sécurité routière : les éthylotests désormais obligatoires dans les débits de boisson
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  09/04/2021 10:45
Sécurité routière : les éthylotests désormais obligatoires dans les débits de boisson

Hypermarchés, cavistes, épiceries et même sites Internet rejoignent le club des commerces ayant pour obligation d’afficher des messages de prévention, tout en fournissant à leurs clients de quoi mesurer leur taux d’alcoolémie dans le sang.

Jusqu’ici, seuls les bars et boîtes de nuit devaient proposer des éthylotests à la vente à leurs clients. Mais la Loi d’orientation des mobilités va changer cette règle à partir du 1er juillet 2021. Tous les débits de boissons à emporter, ce qui inclut entre autres les supermarchés, les cavistes, les épiceries et les drives, rentreront dans ce nouveau club. Ces derniers seront donc désormais dans l’obligation de vendre des éthylotests chimiques, a annoncé mercredi la Sécurité Routière.

Plus insolite, la vente en ligne est également dans le viseur des autorités. Les sites proposant des boissons alcoolisées devront vendre plusieurs types d’appareils servant à savoir si l’on est en mesure de prendre le volant. Une exception : les propriétaires-récoltants, qui écoulent eux-mêmes des boissons alcoolisées issues de leur récolte, ainsi que les débits temporaires, que l’on retrouve par exemple l’été dans les fêtes de villages, ou dans les foires et les salons.

Second souffle. Les établissements figurant sur cette nouvelle liste devront ainsi proposer “des éthylotests chimiques obligatoirement, en complément possible des éthylotests électroniques”, et “disposer d’un stock minimal de dix à vingt-cinq éthylotests, fixé en fonction de la taille des rayons alcool”, a prévenu mercredi la Sécurité Routière.

Pour rappel, au regard de la loi française, on n’est pas censé conduire avec un taux d’alcool dans le sang égal ou supérieur à 0,5 g par litre. Pour les jeunes conducteurs détenteurs du permis depuis moins de deux ans, le taux légal est de 0,2 g/L. La nouvelle loi sera accompagnée d’un affichage officiel de prévention dans tous les débits de boissons. Pour les commerces récalcitrants, des amendes forfaitaires de 675 euros sont prévues.

Enfin, il est utile de préciser que les clients, même éméchés, ne seront en aucun cas dans l’obligation d’acheter un éthylotest présent près du comptoir dans l’un des commerces listés plus haut. Rappelons malgré tout que selon la Sécurité Routière, près de 30% des accidents mortels en France chaque année sont liés à une consommation excessive d’alcool. Un conseil, si vous avez bu quelques verres : soufflez !

alcool volant Boisson Commerce Ethylomètre loi nuit

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !