Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    SEAT annonce six voitures électriques et hybrides pour 2021

    L’ambiance semble électrique chez le constructeur espagnol. Au programme : deux voitures 100% électriques et quatre versions hybrides. Avec, dans le viseur, des modèles accessibles au plus grand nombre.

    SEAT et l’électrique, une affaire qui roule. En 2018, SEAT a engagé plus de 1,2 milliard d’euros dans la R&D (recherche et développement). Un chiffre record pour la marque, mais à la hauteur des enjeux qui attendent l’ensemble des constructeurs pour les années 2020 : proposer des modèles moins dépendants aux énergies fossiles, et malgré tout capables de répondre aux besoins d’un grand public qui désire bouger vite, loin et pas cher.

    Deux modèles 100 % électriques. Pour cela, le groupe a dévoilé fin mars 6 nouveaux modèles qui prendront la route d’ici à 2021 : la eMii et la el-Born, soit les deux premiers modèles 100% électriques de SEAT, mais aussi les prochaines générations de véhicules Leon et Tarraco, équipées de versions plug-in hybrides. Et idem pour les futures CUPRA Leon et CUPRA Formentor. Un énorme chantier avec, à la clef, la fin du cliché selon lequel la mobilité électrique serait hors de portée pour les budgets les plus modestes.

    Des modèles à moins de 20 000 €. Qu’il s’agisse de modèles full electric ou TGI (roulant au gaz naturel), des solutions existent déjà pour réduire notre dépendance à l’essence. Pour anticiper la mobilité de demain, SEAT a donc également annoncé la création d’une nouvelle plateforme dédiée à la production de voitures électriques.

    Basé en Espagne et piloté (sic), ce centre aura pour ambition de faire sortir des modèles pour l’ensemble du groupe Volkswagen (dont SEAT fait partie) avec pour objectif des prix d’entrées de gamme à moins de 20 000 €. Concrètement, ce qui se joue ici, c’est la démocratisation quasi immédiate de voitures respectueuses de l’environnement, pour le plus grand nombre. Plus de 300 ingénieurs qualifiés seront affectés à cette nouvelle usine.

    Quant aux modèles eMii et el-Born, ils devraient être les premiers à arriver sur le marché, fin 2019. Si les sondages prouvent que 75% des Français utilisent encore leur voiture pour aller travailler, ces modèles plus adaptés à la micro-mobilité devraient constituer des alternatives efficaces et économiques à la voiture individuelle. Le 21ième siècle sera-t-il celui du car sharing ? Et la voiture électrique deviendra-t-elle la nouvelle star de centres-villes moins saturés ? Comme aurait certainement dit André Manoukian, « pour nous, c’est un grand oui »

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Les bons plans de Détours

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.