Ils se filment en train de faire du sexe dans une voiture autonome
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Ils se filment en train de faire du sexe dans une voiture autonome
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  12.05.2019
Ils se filment en train de faire du sexe dans une voiture autonome

On l’attendait depuis longtemps et forcément, la voilà : la première sextape filmée à bord d’une voiture qui se conduit toute seule. On doit cet « exploit » à une star du porno amateur qui vous déconseille malgré tout de faire la même chose qu’elle. Ah bon ?

Et hop, sans les mains. C’est certainement l’un des plus grands fantasmes du 21ème siècle : ne plus avoir à conduire la voiture qui vous emmène d’un point A à un point B. Après avoir fait les beaux jours du cinéma SF (Total Recall par exemple), la voiture autonome devient peu à peu une réalité. Et cela, on le doit à Elon Musk, le bouillant patron de Tesla ; véritable star de l’autre côté de l’Atlantique où son Model S est déjà autorisé à conduire des passagers en mode pilotage automatique. C’est à bord de ce modèle que l’actrice de porno amateur Taylor Jackson, 19 ans, a eu l’idée de se filmer en train de faire l’amour avec son petit copain. Une idée géniale pour certains, complètement inconsciente pour d’autres.

Résultat de recherche d'images pour "tesla taylor Jackson"

4,6 millions de vues sur Pornhub. Un rapport publié en janvier dernier émet l’hypothèse (évidente) que si les véhicules du futur sont autonomes, ils seront donc plus spacieux. Et serviront à tout autre chose qu’à demander au copilote où est le ticket de péage (si vous voyez ce qu’on veut dire). Ils concurrenceront donc très fortement les secteurs du cinéma (nous regarderons des films pendant le trajet), de l’hôtellerie (nous dormirons pendant un Marseille-Paris) et, forcément, niveau motivations, le sexe n’arrive pas très loin derrière (sic). C’est l’avis de Taylor Jackson.

Elle et son « pilote » ont donc testé l’option pilotage automatique de Tesla, qui exige simplement un contact avec le volant toutes les dix secondes, pour s’envoyer en l’air pendant que la voiture avançait sur la route. Au moindre problème, au moindre bug, ces ébats sexuels auraient pu coûter la vie à plusieurs personnes (d’autres automobilistes, des enfants, etc) ; et même si cela ne fut pas le cas, ce fait divers permet néanmoins de réfléchir à nos prochains hobbys dans l’habitacle. Pas sûr néanmoins que cela ait été le cas des presque 5 millions de personnes qui ont maté les dix minutes de « trajet » de Taylor sur Pornhub.

Ne faites pas la même chose chez vous. Comme pour les scènes de cascade, on vous déconseille chaudement de faire la même chose que Taylor Jackson. Un, c’est interdit par la loi : comme nous vous le rappelions ici, les relations sexuelles à bord d’une voiture sont passibles selon l’article 222-32 du Code pénal de 15 000 € d’amende pour exhibitions sexuelles (sans parler de la case prison si vous tuez quelqu’un avec votre véhicule en mouvement). De deux, c’est dangereux, comme l’a rappelé l’actrice porno elle-même après son aventure : « J’ai beaucoup expérimenté le pilote automatique, alors je me suis sentie en sécurité pour notre scène, mais j’ai eu une frayeur en tapant le volant sans faire exprès, ce qui a sorti la voiture du mode pilotage automatique. Je ne vous recommande pas de faire la même chose, c’est dangereux. » En France, pas d’inquiétude : les deux tiers des personnes interrogées voudraient en priorité une voiture autonome pour… y dormir.

sexe Tesla Voiture autonome wtf

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire