Scandalisé par la saleté du train, il nettoie tout le wagon avec sa serpillère
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
L'EASY MOBILITY CHALLENGE EST DE RETOUR, DECOUVREZ LES START-UP EN COMPETITION ICI
Detour
Scandalisé par la saleté du train, il nettoie tout le wagon avec sa serpillère
Vincent Pons |  13/04/2021 18:20
Scandalisé par la saleté du train, il nettoie tout le wagon avec sa serpillère

Parce qu’il n’arrivait pas à voir clairement la beauté des paysages ukrainiens par la fenêtre, il a décidé de prendre la poussière par les cornes.

En Ukraine, un homme a pris le concept du Do It Yourself à la lettre. Originaire de Copenhague, Johannes Wamberg Andersen  parcourt le pays en train afin de couvrir les événements majeurs de la région. Ainsi, il est habitué aux travers du chemin de fer ukrainien. Mais un jour, la malpropreté a eu raison de lui. C’était le 4 avril dernier lors d’un trajet reliant Izmaïl, au sud-ouest du pays, à Kiev. Johannes est alors si surpris de l’état de la fenêtre du wagon qu’il décide d’agir en profitant d’un long arrêt pour résoudre le problème par lui-même.

Btw, here is the video of the last part of the window cleaning just before departure on April 4 (#145, w.10). The recording is a bit shaky because it was spontaneous taken.
I think you can even see the commitment and desperation in my attempts to go deep of the dirt.
Thanks Svitlana Zymnia ))

Publiée par Johannes Wamberg Andersen sur Lundi 12 avril 2021

Monsieur Propre. Le journaliste sort alors de la gare, se rend dans une quincaillerie, achète une serpillière et commence à frotter la fenêtre du train à l’aide d’un produit chimique. Il confiera plus tard sur Facebook qu’il avait l’habitude de laver avec des serviettes, mais que la saleté était si incrustée qu’il fallait utiliser les grands moyens.

Pourtant, malgré cela rien n’y fait, la crasse est si incrustée et ancienne qu’elle commence à ronger les fenêtres. Selon lui, ce geste n’était pas qu’une simple opération de nettoyage, mais un appel pour mettre en lumière les nombreux problèmes de l’exploitant des chemins de fer ukrainiens, Ukrzaliznytsia. 

À peine publiée sur Facebook, la photo connaît un succès retentissant. Les utilisateurs du rail se manifestent pour partager leurs désagréments quotidiens sur les lignes de la Ukrzaliznytsia. Dans les commentaires, Johannes poursuit la discussion en pointant du doigt les tarifs exorbitants des billets de train. Une situation qui ne va pas s’améliorer car l’augmentation des prix est constante et selon un site d’information local, ils augmenteront encore de 22 % en Ukraine d’ici à la fin 2021. Un coût qui ne correspond pas selon lui à l’état actuel des équipements roulants.

« Slava Ukraini ». Suite à cela, Johannes a été contacté pour parler de son action coup de propre par de nombreux médias locaux… mais aussi étrangers. Une chaîne d’information pro-russe s’est rapprochée de lui afin de l’inviter à dénigrer l’état actuel du pays et sa gestion calamiteuse par le gouvernement ukrainien. Une invitation qu’il a bien évidemment déclinée. Mais qui prouve que décidément, les rails reste au cœur des conflits géo-politiques. 

Mobilité douce mobilité propre Ukraine

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !