Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Pour sauver les abeilles, on peut désormais installer cette ruche dans son salon

    Avoir une ruche chez soi, c’est faire son propre miel. Mais cela rend aussi service à la planète.

    Le miel et les abris. Avoir une ruche en ville, ça sonne comme une source d’ennuis avec un coup de fil aux sapeur-pompiers le jour où l’essaim envahit votre appartement. Depuis 2015 ce n’est plus un problème puisque Beecosystem a conçu un système de ruche hexagonale à fixer sur le mur. Facile à installer, facile à déplacer, les modules sont même combinables si vous voulez donner plus de place à votre usine à miel.

    Un seul module pourrait vous rapporter 500 grammes de miel par an selon la startup.

    Parfaitement étanche, on peut aussi choisir de laisser les ouvrières aller et venir dans son living room. Un conduit de la taille d’un petit tuyau d’eau rejoint vote fenêtre ou une aération afin de permettre aux abeilles de prendre leur envol vers la flore environnante. En cas de besoin, les créateurs ont prévu un mécanisme de trappe qui condamne immédiatement cet accès si le tube cédait d’une façon ou d’une autre. Ainsi on peut sereinement vivre émerveillé par cet écosystème et sa nouvelle collocation avec une reine.

    Happy culture. En 2018, la startup revient sur le devant de la scène et ce n’est pas pour beurrer nos tartines. Pour rappel, les abeilles sont responsables de la pollinisation et assurent donc la « reproduction » de nombreuses plantes et des arbres fruitiers. À l’échelle mondiale, on leur doit la persistance de la biodiversité. Hélas, victimes des changements climatiques et de la pollution, les abeilles sont en voie de disparition. Pour y remédier, la startup derrière Beecosystem souhaite désormais lancer le programme Beekeeper Ambassador.

    « Nous sommes en train de construire une plateforme pour favoriser plus de connexions entre les apiculteurs et les non-apiculteurs. Notre but est de connecter des apiculteurs expérimentés avec des clients BEEcosystem moins expérimentés. » Un nouveau réseau social pour s’échanger des conseils d’apiculture donc. Ainsi, chaque foyer porterait sa pierre à la reconstruction de l’édifice et participerait à sauver les abeilles. Vous savez ce qu’il vous reste à faire : investir un peu plus de 400 euros en pré-commandant votre ruche, ou en parler autour de vous. Pour faire le bzzz bien sûr.

    Toutes les infos sur beecosystem.buzz

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.