Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Amen, ce français a inventé une appli pour bénir vos proches

    Plus besoin d’aller à l’église pour partager la bonne parole. Avec l’application Godblessyoo, la chapelle se trouve dans votre poche. Un entrepreneur de Rouen a trouvé le moyen de disrupter la prière.

    L’amour sans frontières. Le champ d’application des startups n’a plus de limite. Leur vocation n’est pas restreinte à la livraison d’« avocado toasts » le dimanche ou la création de nouveaux filtres Instagram. C’est ce que s’est dit le Rouennais Sébastien Poncelet lorsqu’il a conçu Godblessyoo l’application qui nous donne à tous la possibilité d’envoyer de l’amour à notre prochain, où qu’il soit dans le monde. Propager le bien et non la haine autour d’un concept simple : l’ »e-bénédiction ». On n’avait pas vu ça depuis les free hugs.

    Béni ? Oui oui ! Plus besoin de passer des années au séminaire : la bénédiction se fait sur smartphone et n’est plus réservée aux prêtres : tous les utilisateurs peuvent agir. Un geste suffit. Sélectionnez une photo déjà existante ou prenez-en une, opérez un signe de croix dessus et c’est béni ! Ensuite, partagez-la sur ce serveur sacré (oui, celui-ci a été béni par le père Geoffroy de la Tousche en mai 2017 !) et laissez les autres utilisateurs du monde entier profiter de votre moment de bonheur.

    Dubitatif ? L’idée a même été présentée au Vatican et adoubée par le pape en juin dernier.

    Ramener les croyants dans l’E-chapelle. Le but du créateur est de relier les habitants de la planète avec des messages positifs et d’aller ainsi à contre-courant de tous les messages négatifs qui circulent sur internet. Nul doute que le réseau est aussi une manière de ramener les 18 à 35 ans vers les  les bancs désertés de l’église. Succès garanti en Amérique du Nord où la population est connectée et religieuse ; à l’horizon 2020, Sébastien compte avoir au moins 26 millions d’utilisateurs.

    S’il y a besoin d’un spécialiste, les Espagnols ont monté de leur côté Confessor Go qui géolocalise les prêtres à proximité disponibles à la confession. Quant aux bonzes asiatiques, on se doutait qu’ils allaient rapidement s’emparer des tablettes et dernières technologies digitales. Le monde de demain rayonnera de Like, vous pouvez le … croire.

    Pas sectaire, Godblessyoo est disponible dans la paroisse IOS et sa voisine Android.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.