Un sac à main pour les papas trentenaires : le "dadbag"
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Un sac à main pour les papas trentenaires : le “dadbag”
Hilaire Picault |  20.10.2017
Un sac à main pour les papas trentenaires : le "dadbag"

Vous vous souvenez de la banane ? La sacoche ventrale d’avant la domination écoloresponsable du tote bag. Disparu il y a dix ans, il risque fort de revenir sous les traits de ce gros bide factice inventé par un anglais fou. Impensable donc indispensable.

Bazarder la banane par les deux bouts. D’abord utilisée par les touristes du monde entier pour promener des kleenex, un stick à lèvres, voire un appareil photo compact, la banane souffrait de son horrible design tellement ninetie’s en vinyle et fermeture éclair. Sans raison valable, elle a été récupérée au début des années 2000 par les jeunes urbains qui l’incorporèrent au look survêtement Tacchini et baskets imprimées. Oui, mais avec l’originalité d’être portée en bandoulière.

Est-ce par son côté cartouchière à la coule, dans une décennie d’attentats, que qu’elle a perdu la cote ? En tous cas elle est désormais abandonnée – même Wikipédia affirme qu’elle est « démodée », c’est dire comme c’est factuel et indiscutable. Hélas, en style comme en politique, on n’est jamais définitivement mort et voilà qu’un designer anglais a trouvé avec The Dadbag le moyen de la réinventer.

Dans le ventre de la bêt(is)e. Albert Pukies est directeur artistique dans une agence de pub et visiblement talentueux. Passant le cap de la trentaine, il commence à craindre de s’empâter et se demande ce qu’il adviendra de son charme et de sa santé une fois bedonnant. Alors, il a créé les dadbags des sacs banane imprimés imitant un bide nourri à la bière et les chips, avec un zip caché dans une doublure couleur chair pour stocker à l’intérieur votre iPhone ou une barre énergétique. Maintenant, Albert peut le mettre et l’enlever à sa guise, le temps de s’habituer ou de changer de régime.

Le Dadbag n’est pas encore en vent(r)e pour le moment mais nul doute qu’un fondu de la Silicon Valley financera cette mode plutôt que de s’assumer ou de se mettre au gainage. En fin de compte, il n’est pas évident qu’on ait gagné au change avec l’ancienne banane, mais comme le débat sur la charge mentale fait encore rage dans les chaumières, on pourra au mieux applaudir le fait que les hommes arrêtent d’envisager leurs femmes comme des sacs à main. Profitons-en aussi pour mettre fin à la mode des tote bag avant qu’un designer n’invente sa version ventrale « enceinte »….

Faites savoir que vous aussi, vous êtes concerné, et que vous voulez hypothétiquement le précommander sur thedadbag.com

#dadbag

Une publication partagée par Dadbag – The Original (@thedadbag) le

Design Sac Vêtements

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire