Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Une « rue aérienne » pour se déplacer entre les gratte-ciel

    Un couloir vitré situé à 250 m du sol, avec une vue sans pareil, devrait accueillir ses premiers piétons d’ici la fin de l’année. Forcément, ça se passe en Chine.

    Toutes voiles dehors. Chongqing a un fort passé maritime qui a incité l’architecte à donner une forme de voilier à son complexe immobilier Raffles City : huit buildings disposés comme les différentes voiles des galions d’antan. Au total, 300 000 m² de bureaux et 1400 appartements se répartiront ce tout nouveau quartier qui contiendra aussi un hôtel de luxe, un parc et tout ce qu’il y a de plus luxueux.

    Au sol, un vaste parking et un hub de transports. Mais il n’y a pas qu’à terre qu’on pourra se promener : posée sur les toits de quatre tours, une passerelle cylindrique reliera le quartier, elle-même connectée au deux plus hauts gratte-ciel sur les côtés.

    Longue de 300 mètres, c’est plus qu’une rue aérienne, c’est pratiquement un immeuble à elle seule, planant à 250 m d’altitude.

    Mobilité urbaine et vie aérienne. Plusieurs avantages à cette idée folle. D’abord, un gain de place au sol dans une ville très densément peuplée. C’est ensuite un moyen d’assurer une « vie de quartier » à cet ensemble architectural où les employés d’une société pourront facilement se rendre à leur travail dans une tour attenante, ou aller déjeuner dans le parc intérieur à la passerelle. On limite ainsi le recours aux moyens de transport routiers pour les long trajets uniquement. Enfin, c’est un puissant atout touristique, avec sa terrasse panoramique au sol de verre et sa piscine à débordement. Il va donc passer du monde là où, jusqu’ici, on ne croisait que des oiseaux.

    Lancé en 2013, le projet de l’architecte canadien Moshe Safdie devrait se terminer à la fin de l’été. Plus qu’esthétique, il impressionne par son ingénierie. Des amortisseurs sismiques et une certaine flexibilité de l’ensemble permettra au Raffles City Chongqing de résister aux violents vents qu’implique de vivre à cette altitude. Finalement, quand d’autres bataillent pour créer la tour la plus haute du monde, ce couloir de verre pourrait bien décrocher le titre dans la catégorie horizontale.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.