Rouler pendant le confinement pourrait vous coûter votre permis pendant 3 ans
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Rouler pendant le confinement pourrait vous coûter votre permis pendant 3 ans
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  23/03/2020 10:15
Rouler pendant le confinement pourrait vous coûter votre permis pendant 3 ans

C’est le résultat d’un amendement très strict déposé par l’Assemblée nationale ce week-end, estimant que les Français ne respectent pas assez les mesures mises en place depuis une semaine pour lutter contre le coronavirus.

La loi est dure, mais c’est la loi. On ne plaisante pas avec le hashtag #RestezALaMaison. C’est approximativement en ces termes que l’État a répondu ce week-end à ceux qui bravent les interdits et sortent de chez eux en période de confinement, souvent pour des raisons injustifiées. Même si les actes d’incivilité restent rares, ils font courir un risque à l’ensemble de la population ; au point que certains militent pour un durcissement des règles, à la manière du confinement strict imposé en Italie (le pays le plus touché d’Europe par le COVID-19).

https://twitter.com/aurelien6801/status/1241452170123390976

Dissuasion maximum. Ainsi donc, à ceux qui sortiraient dehors (sic) pour un oui ou pour un non, l’amendement réserve une première amende de 135 euros, pouvant monter à 1500 euros en cas de récidive pendant les 15 jours suivants. Et ce n’est pas tout : après trois interpellations, direction la case prison (jusqu’à six mois) après comparution immédiate, le tout assorti d’une amende de 3750 euros. Quant à nos amis automobilistes, le recours non justifié à leur voiture pourrait bien entrainer un retrait du permis pouvant aller jusqu’à trois ans. Nicole Belloubet, ministre de la Justice, confirme le sens de ce renforcement des règles : « Au regard du constat de ce qui a été fait ces derniers jours [cette décision de sévir est justifiée par] un effet vraiment dissuasif et donc, par ce fait même, un effet préventif. »

Plus que jamais, vouloir jouer l’intrépide et ouvrir sa portière méritera qu’on y réfléchisse à deux fois. À bon entendeur… Quant aux examens pour l’obtention du permis de conduire, ils sont eux aussi suspendus sine die.

coronavirus Permis de conduire

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !