Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Rotterdam construit la première ferme flottante au monde

    « – Allo, je cherche une solution responsable pour produire de la nourriture sans appauvrir les sols
    – Ne quittez pas, je vous passe les Pays-Bas. »

    L’élevage sans polluer les sols. Le résumé de cette croisière fait sourire : 40 vaches sur un énorme bateau, entretenues et traites par des robots. Mais quand on se penche sur le bilan écologique de la Flotting farm, on ricane moins. Cette structure flottante de trois étages, couverte de panneaux photovoltaïques et capable de produire son énergie à l’hydrogène par électrolyse, va récupérer les urines des ruminants et les traiter, ainsi que leur fumier. À la clé, une production avec moins d’eau et de recours aux chimiques (pesticides, engrais).

    Lait des mers du Nord. Autre avantage clamé par Beladon en plus de cette autonomie énergétique, « au moins 80% de ce que mangeront nos vaches proviendra de déchets de l’industrie alimentaire de Rotterdam », évoquant le recyclage des restes des cafés et restos comme la récupération de l’herbe tondue par la municipalité.

    Ça tangue. Ne vous demandez pas si les vaches auront le pied marin, la société Beladon, qui a conçu cette exploitation laitière, a prévu que l’installation soit assez stable pour résister aux raz-de-marée. Amarrée dans le port de Merwehaven, une passerelle permettra même aux bestiaux d’aller paître… sur le plancher des vaches.

    L’exploitation devrait sortir 800 litres de lait et yaourts par jour, sans polluer les sols ni passer par des transporteurs routiers.

    Imaginée par l’ingénieur Peter van Wingerden en 2012 aux États-Unis, la ferme flottante garantit un approvisionnement en toute circonstance : « En voyant les ravages de l’ouragan Sandy, j’ai été frappé par l’urgence d’avoir une nourriture produite aussi proche que possible de ses consommateurs. » Le projet, né en réaction, devrait permettre de produire 800 litres de lait par jour au moins, directement revendables aux habitants sans traverser le pays en camion. Cet été, la plateforme flottante a été assemblée au nord du pays et vient d’être tractée jusque dans le port de Rotterdam où elles commencera son exploitation à la fin de l’année.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.