Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Ce roi du vélo électrique veut nous faire rouler dans des voitures de golf

    Lime Bike est un spécialiste des plateformes de vélos partagés. Mais son nouveau projet est encore plus ambitieux : fabriquer de véritables véhicules de transit, utilisables sur des distances plus importantes.

    En une dizaine d’années, d’un bout à l’autre de la planète, les systèmes de vélos partagés ont fleuri. Depuis quelques mois, le mouvement s’est amplifié tant et si bien qu’on a aussi vu débarquer des scooters et des trottinettes électriques partagées en libre accès. Lime, l’un des acteurs majeurs aux États-Unis, a fait savoir qu’il envisageait d’emmener le marché dans une nouvelle dimension.

    Sur le green. L’idée de cet opérateur est de fabriquer ce qu’il qualifie aujourd’hui de « transit pod », à savoir des mini voitures électriques fermées en mesure de transporter une ou deux personnes, dans l’esprit d’une petite urbaine ou d’une golfette.

    De 50 km/h à des stationnements classiques. L’idée serait de concevoir des véhicules en mesure de rouler à 50 km/h et d’effectuer des trajets entre les centres-villes et les banlieues. Philosophiquement, Brad Bao – le patron de Lime – aimerait proposer des pods qui rompent avec la mauvaise habitude de ce marché, à savoir inonder la ville de véhicules, sans se préoccuper de leur place dans l’espace public. À force d’abus, les crispations se font sentir aussi bien chez les pouvoirs publics que les piétons, agacés de voir l’anarchie se répandre sur les trottoirs.

    Lime imagine donc des petits véhicules électriques, prévus pour se garer sur les places de stationnement traditionnelles et combler le manque de véhicules citadins pour des trajets de moins de 5 kilomètres.

    Interrogé par Bloomberg, Bao confiait : « Tout le monde n’a pas besoin d’une cinq ou sept places, sans même parler de la consommation d’essence. Et pour ceux-là, aujourd’hui, un tel produit n’existe pas. » Rien n’a encore été annoncé en terme de date. L’engin est au stade du développement. Toutefois, en vertu de l’effort de Lime – assez rare dans cet univers pour être signalé – de travailler main dans la main avec ses fabricants chinois, le « transit pod » pourrait arriver avant qu’on ne le pense, et à toute balle.

    Une publication partagée par Lime (@limebike) le

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.