Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Et si les rivières étaient la nouvelle voie réservée aux taxis ?

    Aujourd’hui, si on organise une course entre le métro et le taxi, le premier gagne haut la main. Demain, ce sera une autre histoire car les taxis ont décidé de prendre le large. A l’horizon, la fin des embouteillages ?

    Le taxi bulle, c’est la nouvelle vague. Vous en avez déjà entendu parler, le navigateur Alain Thébault s’apprêt à lancer les Sea Bubbles à Paris. Son petit plus, c’est que ce taxi-bulle flotte sur l’eau et surtout, ces bulles se veulent écolo. Zéro vague, zéro bruit et zéro émission de carbone, car l’électricité provient directement de l’énergie du fleuve. Et les bornes taxi sont même équipées d’hydroliennes pour recharger les embarcations à l’arrêt.

    Testés en juin dernier sur la Seine avec succès, quelques trajets seront ouverts au grand public à partir de mars prochain, avec le retour des beaux jours. Une mise en service est déjà envisagée dans quelques années à Paris. Comme quoi, fermer les quais aux voitures n’empêche par d’ouvrir de nouvelles voies…

    Ici, le fleuve c’est sacré. Les embouteillages ne se cantonnent pas aux capitales occidentales. Au Caire, avec une population de 20 millions de personnes (deux fois plus que l’Île de France), on passe plus de temps à l’arrêt qu’à circuler. Puisque rouler est impossible, une compagnie de taxi un peu spéciale a vu le jour, le taxi du Nil : des bateaux qui contournent les embouteillages par le fleuve sacré. Un raccourci qui permet une diminution du temps de trajet de 30%. De quoi adoucir la pollution et désencombrer la ville, poumon économique du pays. Une récente enquête estimait les bouchons de la cité si importants qu’ils sont responsables d’une perte de 4 points pour le PIB du pays. Quant à « Nile Taxi », la demande est telle que le directeur de la compagnie pourra rapidement se rendre au bureau… en yacht.

    Maman les VTC qui vont sur l’eau. Après Ubercopter ou Uberjet la célèbre app américaine prend également ses quartiers sur nos rivières. Avec Uberboat, l’entreprise vise un nouveau cap. Le service existe déjà chez nous durant les périodes estivales. Il sera désormais ouvert toute l’année sur les bords de la mer Adriatique en Croatie. Le service fonctionne de Split à Dubrovnik en passant par Hvar. C’est le même système qu’à terre, il suffit de se géolocaliser et on vient vous embarquer, simplement pour éviter toute incompréhension ou négociation de tarif, l’application décrit tout à l’avance dans la langue de votre choix.

    Bref, comment se déplacer en gardant une vue imprenable sur les côtes… Et si la rivière ne vous rafraichit pas assez, le chauffeur mettra à votre disposition des bouteilles d’eau.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.