Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Rien qu’en souriant, ce robot fonctionnaire a réconcilié les gens avec l’administration

    Alors que Canal+ diffuse le film « Moi, Daniel Blake » sur les aberrations de l’administration, l’Angleterre a résolu ses problèmes de bureaucratie avec Amelia, un robot-fonctionnaire qui ne prend pas de pause et conserve toujours son sourire.

    98%. C’est le taux de compréhension d’Amelia lorsqu’une requête lui est soumise sur le site internet du district d’Enfield — quartier du nord de Londres. Il faut dire qu’elle la cote : en à peine trois mois, près de 2300 demandes lui ont été soumises. Sans doute car elle suscite l’intérêt, ou plus probablement car les habitants d’Enfield en ont assez de subir les lacunes d’une administration qui tombe progressivement en désuétude…

    Créée par la firme IPsoft, dont le leitmotiv est d’appliquer la recherche sur les sciences cognitives au monde du travail, le job d’Amelia est de répondre, dans un anglais parfait, à chaque demande administrative d’un internaute.

    Pour éviter tout dogmatisme, elle doit également avoir le flair nécessaire pour comprendre le contexte dans lequel se trouve son interlocuteur. Pour ce faire, elle est dotée de capteurs nécessaires au décryptage des émotions. Et, cerise sur le gâteau, elle est évolutive : le machine learning lui permet d’engranger de l’expérience après chaque traitement de cas.

    En somme, quitte à être brutal, le robot est bien meilleur qu’un fonctionnaire humain — en témoignent ses 98% d’efficacité après seulement trois mois de tests.

    Un fonctionnaire à 0€ par an, bonus compris. Le fait qu’Amelia ne pose jamais d’arrêt maladie, qu’elle travaille jour et nuit et ne vous envoie jamais balader pourrait jouer en la faveur de l’automatisation des tâches administratives. Et la France ne serait pas contre à en croire l’étude réalisée en 2016 par l’agence Conversationnel. Celle-ci fait savoir que 56% des Français estiment que les chatbots de ce type peuvent contribuer à leur simplifier la vie. Conséquence logique, 80% des entreprises devraient en implanter d’ici 2020, au sein de leur pôle relations clients.

    En revanche, lorsque l’Ifop interroge les citoyens quant à leur satisfaction des services publics, la réponse est moins élogieuse :

    En France, 61% des sondés estiment que les fonctionnaires sont trop nombreux…

    La réduction des effectifs de la fonction publique permettrait, toujours selon les sondés, de réaliser des économies budgétaires non négligeables compte tenu de l’ampleur des déficits publics et de la dette française. Certains pourraient avoir du souci à se faire.

    Pour voir l’absurdité de l’administration comme la voit Ken Loach, retrouvez sur Canal+ les dates de diffusion et les infos de Moi, Daniel Blake.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.