Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    La réussite de votre prochaine startup se cache dans « Le Seigneur des anneaux »

    Derrière l’odyssée de Bilbo et Frodon Sacquet se cachent d’édifiantes leçons de (sur)vie et d’entrepreneuriat. Et si le vaillant hobbit était le meilleur exemple à suivre pour les startupers ?

    Alors qu’une nouvelle adaptation de l’œuvre de Tolkien sous forme de série se prépare, on se laisserait facilement gagner par une furieuse envie de replonger dans la saga. Et on aurait raison puisque Le Seigneur des Anneaux et l’épopée de Bilbo le hobbit regorgent d’enseignements pour mener à bien votre carrière d’entrepreneur. Voyons Bilbo comme un entrepreneur effrayé face au chemin qu’il a à parcourir et la vérité vous apparaîtra… comme par magie.

    Faire rimer vaillance avec persévérance.

    Initialement, le petit hobbit fainéant n’avait aucune envie de se tuer à la tâche, bien que conscient qu’il faudrait se lancer un jour. Cela se comprend, tant sur le papier, la destinée d’un entrepreneur débutant semble peu ragoutante : isolation, solitude, manque de reconnaissance et l’idée de se défoncer vainement à la tâche.

    Ce qui sauva Bilbo, c’est de garder son objectif sans cesse à l’esprit. Vaincre le dragon Smaug, pour lui. Mener à terme votre projet et concrétiser une innovation, pour vous. Après une épopée périlleuse et interminable, le hobbit décroche l’immense satisfaction d’avoir réalisé quelque chose de grand par sa persévérance et la foi en son idée. Et de l’or à la clé. Appelons-ça la récompense d’une fière volonté d’entreprendre.

    Choisir ses compagnons de route et compter sur sa communauté.

    Avant d’arriver à la consécration, il faut savoir s’entourer. Chaque « self-made man » avait autour de lui une équipe de choc et Frodon ne déroge pas à la règle. La composition de la Communauté de l’anneau est similaire à celle d’une startup sur le droit chemin : Gandalf est le mentor, un visionnaire qui guide sur un marché complexe, voire le business angel dont la confiance dans le projet sauvera des erreurs fatales.

    Aragorn est le « charbonneur » acharné et vaillant, qui arrive avant tout le monde au bureau et refuse d’aller boire une bière pour finir le boulot entamé : un chef de projet qui s’ignore. Sam Gamegie est le roi du brainstorming. S’il n’hésite pas à vous casser lorsqu’il sent votre inspiration dévier, ce n’est que pour votre bien. Son désir de vous voir réussir en fera un parfait directeur adjoint.

    Enfin, que serait une compétition sans compétiteur ? Rien. Il n’en a pas l’air, comme ça, mais Gollum pousse votre projet vers le haut. À vous de vous défoncer sans relâche sous peine de talonner d’autres entrepreneurs plus réactifs et inspirés.

    Se relever à chaque chute, et improviser la suite.

    La folie de Saroumane (votre ancien collègue bien déterminé à couler votre affaire), l’air hautain des elfes (entrepreneurs installés pas motivés à l’idée de vous aider à les dépasser) et de sacrées escouades d’orques (vos concurrents) : qualifier de « compliquée » l’odyssée de Frodon serait un euphémisme, tant le hobbit a tout vu. Pourtant, le dénouement de la trilogie en témoigne, il est arrivé à son but.

    Son secret, c’est d’avoir sans cesse su se réinventer et retourner les dangers en avantages (l’anneau, les deux tours, Gollum) et d’exploiter ses propres défauts. Comme Bilbo qui utilisa sa peur pour fuir toujours plus loin. Chapeau bas les hobbits, startupers de l’année.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.