Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Le rétroviseur, une espèce en voie de disparition ?

    A la place du bon vieux rétroviseur classique, plusieurs constructeurs proposent désormais des rétro-caméras. Avec un avantage pas anodin : ils suppriment l’angle mort. Serait-ce la fin du rétroviseur ?

    Le Mondial de l’automobile parisien donne souvent le la des tendances dans l’industrie. Et là, on a comme l’impression de tenir une ritournelle vouée à devenir un hit. A l’instar du frein à main qui semble de plus en plus voué à disparaître avec les voitures électriques, le rétroviseur classique a lui aussi du souci à se faire.

    Sans Angle mort. Il faut dire que le rétroviseur souffre d’un inconvénient majeur : ce fichu angle mort qui empêche de voir les voitures qui nous dépasse si on ne tourne pas la tête. Pour y pallier, de plus en plus de constructeurs ont donc décidé d’adopter une rétro-caméra. Celle-ci contourne l’obstacle en proposant une image plus large de ce qui se passe sur le côté et à l’arrière du véhicule, et sur laquelle on peut même zoomer. Qui plus est, avec un écran de contrôle directement à l’intérieur de l’habitacle, elle permet aussi de gagner en aérodynamisme, et donc faire des micros économies de carburant ou d’électricité.

    1000 euros. Dévoilée pour la première fois en 2013 par Volkswagen sur une XL1 électrique seulement produite à 250 exemplaires, on a vu cette rétro-caméra sur de nombreuses voitures de série proposées au cours du Mondial de l’auto. La technologie étant encore un peu onéreuse, on l’a essentiellement vu sur des modèles premium, et il faut compter 1 000 euros supplémentaires environ, à ce jour. Mais déjà homologuée en Europe, tout porte à croire que cette technologie de la rétro-caméra va enterrer le bon vieux miroir. Reste à voir ce que va en dire l’industrie du rouge à lèvres…

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.