Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Ils repêchent les plastiques de la mer pour en faire un voilier

    Chaque minute, 20 tonnes de déchets en plastique sont déversées dans l’océan. Des écologistes hollandais les recyclent en matière première avec pour objectif d’en fabriquer un bateau : le One Minute Boat.

    La pollution au plastique des océans est une catastrophe. Heureusement, les initiatives pour dépolluer se multiplient, comme ces baskets Adidas faites en déchets. L’épopée de Boyan Slat est encore plus impressionnante. Ce très jeune Hollandais a fabriqué la première barrière flottante destinée à ramasser des tonnes de plastique éparpillées dans l’eau.

    Aujourd’hui, voici venir One Minute Boat, un projet de voilier de course de 20 mètres de long, imprimé en 3D à partir de 20 tonnes de plastique, soit l’exact équivalent de ce qui est déversé dans l’océan chaque minute.

    Moins coûteux à produire, plus facile à détruire. Derrière ce projet, il y a Searious Business, une entreprise dirigée par Willemijn Peeters, activiste environnementaliste et citoyenne hollandaise. Au-delà de la prouesse technique et de la charge symbolique, le projet de la jeune femme ouvre de nouvelles perspectives en matière de construction navale.

    Conçu avec l’équivalent d’un million de bouteilles plastiques, le bateau nécessitera un tiers de dépenses énergétiques en moins que la construction d’une embarcation traditionnelle et deux tiers de dépenses en matériaux en moins grâce à ce plastique recyclé. De facto, la matière première du One Minute Boat sera entièrement recyclable en fin de vie, réglant au passage l’épineux problème du démantèlement des bateaux.

    Pour passer de l’état de maquette à celui de prototype, Searious Business recherche désormais les partenaires qui l’aideront à réunir les trois millions d’euros que coûtera ce joyau écologique des mers. Ça paraît peu, au regard de l’enjeu.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.