Rencontre avec Freshmile, la start-up qui vous aide à recharger votre voiture
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Rencontre avec Freshmile, la start-up qui vous aide à recharger votre voiture
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  29.08.2019
Rencontre avec Freshmile, la start-up qui vous aide à recharger votre voiture

Savoir où recharger sa voiture électrique, c’est la principale inquiétude des propriétaires ou de ceux qui souhaiteraient le devenir. Freshmile, start-up strasbourgeoise, a trouvé le concept pour leur simplifier la vie.

Avec un nombre d’immatriculations en constante augmentation (+46% entre janvier et juin 2019 selon l’Association pour le développement de la mobilité électrique), le marché français de la voiture électrique est de plus en plus dynamique. Principale frein à son expansion, un réseau d’infrastructure de recharge qui, s’il s’étoffe considérablement et se répartit équitablement sur le territoire, demeure toujours un facteur de réticence chez l’acheteur potentiel.

C’est ici que Freshmile intervient. La start-up strasbourgeoise met en relation les propriétaires de bornes et ceux de véhicules électriques, que ce soit à côté de chez eux ou à l’autre bout de l’Europe. Freshmile c’est aussi une appli judicieuse qui affiche non seulement les bornes partout en France mais aussi, par exemple, le long d’un itinéraire. Un bel outil pour voyager en électrique. Décryptage avec Alice Meyer, directrice des opérations.

Est-ce qu’on peut voir Freshmile comme une plateforme de mise en relation entre des propriétaires de bornes de recharges et ceux de véhicules électriques ?

Freshmile, c’est un opérateur de charge pour utilisateurs de véhicules électriques. C’est un nouveau métier, que l’on peut comparer à celui d’opérateur de téléphonie. On met effectivement en relation les propriétaires de bornes et ceux de véhicules électriques, en permettant à ces derniers d’identifier les bornes sur lesquelles ils pourront recharger leur véhicule, que ce soit à côté de chez eux ou à l’autre bout de l’Europe. Mais en pratique, Freshmile fait beaucoup plus que ça, puisqu’on assure la gestion de bornes pour le compte de leurs propriétaires : villes, supermarchés, stations-services, hôtels, restaurants, entreprises, copropriétés, etc. Les bornes sont connectées à nos serveurs, leur état de fonctionnement est surveillé en permanence par un centre d’exploitation technique et un plateau d’appel se tient à disposition des utilisateurs rencontrant des problèmes. Freshmile gère toute la complexité de la chaîne de valeur, depuis l’installation des bornes jusqu’à l’utilisation qui en est faite par les conducteurs de véhicules électriques. C’est en ça que nous pouvons comparer notre activité à celle d’un opérateur de téléphonie mobile.

On a donc accès à des bornes « privées » ?

Oui, il y a des bornes privées ouvertes au public et des bornes privées réservées à certains utilisateurs. Des bornes dans un parking souterrain ou devant un supermarché sont des bornes privées, mais elles sont accessibles à tous. Freshmile appose un QR code sur chaque point de charge, grâce auquel n’importe qui peut payer à l’aide de son smartphone et déverrouiller la borne pour l’utiliser. Par contre, des bornes en entreprise ou dans un immeuble peuvent être réservées aux salariés ou aux résidents. Freshmile gère alors des groupes d’utilisateurs selon leurs droits d’accès.

Ces bornes, Freshmile les installe ou alors en exploitez-vous des pré-existantes chez le propriétaire ?

Les deux cas existent. Freshmile a un bon savoir-faire en termes de reprise de parcs de bornes existantes. Cependant, la plupart des projets sont des installations nouvelles, en réponse à la forte croissance du marché et aux besoins de recharge des utilisateurs de véhicules électriques. Dans ce cas, Freshmile travaille avec des électriciens pour concevoir l’installation, réaliser les travaux et assurer la maintenance du matériel.

Le créateur de Freshmile, Arnaud Mora, s’est dit que le véhicule électrique ne pourrait décoller que si et seulement si les freins liés à la recharge étaient levés

Comment Freshmile fonctionne-t-il ? L’utilisateur télécharge une appli puis flashe un QR code ?

Pour le conducteur, il y a trois façons d’utiliser Freshmile : le Pass, l’appli ou le smartphone sans appli. Le Pass Freshmile est une carte RFID associée au compte de l’utilisateur. Ce peut être une carte professionnelle ou personnelle. Les entreprises ont en général un compte Freshmile Fleet, qui permet de regrouper plusieurs Pass Freshmile dans une même facturation.
Le Pass est l’équivalent électrique d’une carte carburant. Il est crédité par l’utilisateur, et le prix des recharges est déduit de son solde au fur et à mesure; il est disponible au format carte de crédit ou porte-clés.
L’appli Freshmile est le complément naturel du Pass. On y trouve la carte des points de charge disponibles, avec des fonctions très utiles au quotidien, comme les filtres (permettant de n’afficher que les bornes compatibles avec sa voiture ou que les bornes gratuites ou que les bornes de forte puissance par exemple) ou l’itinéraire (permettant d’afficher les bornes le long d’un itinéraire de A à B).

Peut-on utiliser toutes les bornes de France via Freshmile ? Ou seulement celles appartenant à un ou des réseaux précis ?

On peut utiliser à peu près toutes les bornes inter-opérables de France et d’Europe. Certains réseaux utilisant des technologies dépassées ne sont pas accessibles, mais la majorité des bornes publiques exploitées par Freshmile et nos confrères sont en général sur des standards inter-opérables et peuvent être toutes utilisées avec le Pass Freshmile. Pour simplifier la vie des conducteurs, on a défini deux tarifs de recharge standards pour toute l’Europe: charge normale et charge rapide. Ça évite de perdre du temps à essayer de comprendre les tarifs parfois excessivement compliqués proposés dans certaines villes.

Un des principaux freins à l’acquisition d’un véhicule électrique est la « range anxiety » suscitée par l’autonomie des batteries. La création de Freshmile est née en réponse à ça ?

Freshmile a été créé en 2010, à une époque où il n’y avait pour ainsi dire ni véhicule électrique, ni bornes de charge. Le créateur de Freshmile, Arnaud Mora, s’est dit que le véhicule électrique ne pourrait décoller que si et seulement si les freins liés à la recharge étaient levés. En particulier, cela signifie de mettre à disposition des utilisateurs des bornes accessibles simplement, avec une promesse de recharge fiable. Depuis, Freshmile décline cette vision et a des idées d’innovations pour les années à venir.

Vous avez combien d’utilisateurs par mois ?

Environ 20 000.

Dans votre rôle d’opérateur de mobilité, à l’heure actuelle vous avez des concurrents ?

Oui, on compte de nombreuses entreprises dans les domaines de la fourniture d’électricité, de la fourniture de carburants, des fournisseurs historiques de cartes carburants, la plupart des constructeurs automobiles et des sites ou applis communautaires spécialisés. Cependant, fournir l’accès aux bornes de charge est une activité à très faible marge. C’est la gestion complète de la chaîne de valeur d’opérateur de charge qui a du sens d’un point de vue technologique et environnemental : il faut d’abord savoir gérer les bornes pour pouvoir proposer des services efficaces aux utilisateurs.

Plus d’infos sur le site officiel.

interview Start-up voiture Voiture electrique

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire