" layout="nodisplay"> Rencontre avec Dance, la startup qui veut abonner les Parisiens au vélo électrique
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Accueil / Mobilité douce / Rencontre avec Dance, la startup qui veut abonner les Parisiens au vélo électrique
Rencontre avec Dance, la startup qui veut abonner les Parisiens au vélo électrique
Antoine Gillet |  03/05/2022 10:37
Rencontre avec Dance, la startup qui veut abonner les Parisiens au vélo électrique

Déjà présente dans de nombreuses villes européennes, la startup allemande de location de vélo longue-durée propose un service dit premium avec une conciergerie pour vous aider en cas de pépin. Son fondateur Eric Quidenus-Wahlforss nous explique ce que son service a de si spécial.

Bonjour Eric, vous avez fondé le service de vélos en location longue durée Dance il y a presque trois ans. Pouvez-vous nous dire les avantages qui existent à louer un vélo, plutôt que de l’acheter ?  

Aujourd’hui, la tendance est à l’abonnement et dans le cas d’un vélo électrique, cela simplifie le processus d’acquisition. Avant d’acheter un tel véhicule, on doit bien analyser le marché car lorsque l’on dépense entre 2000 et 5000 euros on y réfléchit à deux fois. Et malheureusement, les évolutions technologiques sont rapides et dès l’année prochaine, de nouveaux modèles avec des améliorations indispensables vont apparaître. Quand on possède un vélo électrique, il y a aussi deux problèmes majeurs : l’entretien qui doit être régulier et le risque de vol. Dans de grandes villes comme Paris, cela peut arriver. Un abonnement à un service tel que Dance permet d’atténuer ces deux problématiques. 

“Paris est l’un des marchés de micro-mobilité les plus intéressants au monde en ce moment”.

Lorsque l’on s’abonne à un service tel que Dance, y a-t-il plus qu’une simple location de vélo ? 

Lorsque l’on s’abonne à Dance, on s’abonne à une application et aussi à un service. En cas de problème, on appuie sur un bouton et en 24 heures, votre véhicule redevient comme neuf. Qu’il s’agisse d’un pneu crevé, d’une casse du système électronique, d’un problème moteur ou d’un vol, on couvre tout. Contrairement à d’autres applications, il n’y a pas de paperasse à remplir pour régler les problèmes, vous avez simplement besoin de cliquer sur un bouton.

Pouvez-vous alors nous expliquer ce qui différencie votre entreprise d’autres services similaires comme Swapfiets ? 

Il y a trois ans, lorsque nous avons lancé la société, nous avons analysé le marché. Nous avons vu que les vélos électriques débarquaient dans les villes, que l’abonnement était en train de devenir une norme et que des capitales comme Paris devenaient de plus en plus favorables au vélo. Contrairement à Swapfiets, dont la flotte est composée à 90 % de vélos standards, nous avons des véhicules conçus sur mesure car notre approche est premium. Nous nous sommes concentrés sur le design et la technologie pour que notre offre soit convaincante. Les vélos de Dance sont conçus pour avoir une longue durée de vie afin que notre entreprise soit dans une démarche d’économie circulaire.

Pourquoi avez-vous décidé de vous lancer dans l’aventure parisienne ? 

Paris est l’un des marchés de micro-mobilité les plus intéressants au monde en ce moment. En quelques années, j’ai été époustouflé par les changements survenus dans la ville. Le nombre de cyclistes a explosé et les infrastructures cyclables se sont multipliées. C’est aussi un marché difficile étant donné que la concurrence est rude, mais nous pensons également que c’est un bon signe car la demande est là. 

Paris est connue pour ses nombreux vols de vélos… êtes-vous prêts à protéger vos utilisateurs ? 

Nous pensons que si nous réussissons à protéger nos utilisateurs du vol à Paris, nous pourrons réussir partout. Une équipe d’ingénieurs de Dance est spécialisée dans la prévention du vol. Nos antivols ont été testés sur plusieurs marchés avec de bons résultats et nos vélos sont connectés, ils peuvent donc être récupérés s’ils sont volés. Nous pouvons faire beaucoup de choses que vous ne pourriez pas faire si vous étiez seul.  

Après Paris, allez-vous vous lancer le service dans de nouvelles villes ? 

Notre volonté est de nous étendre le plus possible. La tendance du cyclisme est mondiale et nous voulons faire partie de ce mouvement.

Et comment pourriez-vous convaincre des automobilistes d’abandonner leur véhicule pour pédaler avec un vélo Dance ? 

La voiture est une invention incroyable qui a sa place dans le monde, mais il faut qu’elle s’efface des villes. Par exemple, à Paris, seul un petit pourcentage de Parisiens possède une voiture. Ceux qui en possèdent une doivent s’interroger sur la façon dont ils l’utilisent. Un vélo électrique peut remplacer de nombreux usages et c’est un moyen de se déplacer dans la ville pour la plupart des situations. Et aujourd’hui, il devient de plus en plus contraignant d’utiliser un véhicule en ville en raison du trafic et de la pollution.

Plus d’informations sur le site de Dance

Mobilité douce

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !