Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Réfléchir donne vraiment faim

    Heureusement, le sport régule les fringales

    Une fringale en pleine révision ou période de travail intense est si vite arrivée. Et c’est normal : l’activité cérébrale donne faim. Pour parer au grignotage, une seule solution : le sport ! Il réduit la faim, c’est prouvé.

    Vous venez de travailler intensément pendant quelques petites heures. Quand tout à coup… votre ventre commence à gargouiller. Préparer ses partiels ou bosser sur un dossier sérieux, ça creuse ? Eh bien oui : il est scientifiquement prouvé qu’une intense activité mentale donne faim :

    « Le cerveau, pressentant qu’il pourrait bientôt avoir besoin de nouvelles calories pour continuer à fonctionner, stimule alors une sensation de faim », explique le New York Times, qui titre son article “La faim dans nos têtes”. New York Times, qui titre son article “La faim dans nos têtes”. “La faim dans nos têtes”.

    Travailler épuise l’énergie de notre cerveau, qui ne peut en stocker qu’en faible quantité. Alors peut-on lutter contre cette petite fringale cérébrale ? Gary Hunter, un scientifique de l‘Université d’Alabama à Birmingham, a mené une étude sur le sujet, publiée récemment dans la revue Medicine & Science in Sports & Exercise. Il note qu’une activité intense augmente la quantité de sucre et d’acide lactique – nécessaires à la production d’énergie – circulant dans le sang, ainsi que les flux sanguins vers la tête.

    L’expérience

    “Puisque le cerveau utilise le sucre et le lactate comme carburant, les chercheurs se sont demandé si l’augmentation du débit de sang riche en combustible pendant l’exercice pouvait nourrir un cerveau épuisé et réduire l’envie de trop manger”, raconte le NYT. Les scientifiques ont donc mené leur expérience sur 38 étudiants, séparés en deux groupes : le premier est allé manger, pendant que le second a fait du sport pendant 15 minutes – l’activité physique permettant de déclencher la sécrétion de glucose et d’acide lactique rapidement dans le sang.

    “Les étudiants ayant couru ont non seulement moins mangé, mais aussi consommé moins de calories ensuite, pendant que leur cerveau était de nouveau à l’oeuvre”, résume Slate. Conclusion : faites du sport et ne grignotez pas !
    Slate. Conclusion : faites du sport et ne grignotez pas !

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.