Recycler des bouteilles contre un ticket de métro : l’Italie s’y met aussi
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Recycler des bouteilles contre un ticket de métro : l’Italie s’y met aussi
Hilaire Picault |  9 jours
Recycler des bouteilles contre un ticket de métro : l’Italie s’y met aussi

Une première en Europe qui va booster le recyclage et la fréquentation des transports en commun.

Si vos vacances vous ont conduit en Turquie ou jusqu’en Indonésie vous connaissez déjà ce système : pour payer moins cher son ticket, les régies de transports vous proposent des points de collecte de déchets plastiques, notamment ces increvables bouteilles de soda qui empoisonnent la planète. Depuis fin juillet, c’est désormais aussi possible à Rome.

https://www.policymakermag.it/wp-content/uploads/67342309_620000738509603_1923136877401997312_n.jpg

La capitale italienne a en effet installé des collecteurs dans trois stations de métro, sur trois lignes différentes. On peut y jeter ses bouteilles comme dans une de nos bennes à verre et encaisser 5 centimes par « don ». L’argent est directement versé sur votre compte d’une des applications permettant d’acheter des tickets depuis votre smartphone.

Sachant qu’un ticket standard coûte 1,50 euro, votre trajet devient gratuit dès 30 bouteilles recyclées.

La maire de Rome, Virginia Raggi, a annoncé vouloir tester ce système pendant un an, même si le développement dans d’autres stations paraît inévitable. En effet, Rome croule sous les déchets.

https://lepetitjournal.com/sites/default/files/styles/main_article/public/2019-01/DwOOVe4WsAAlY9H%20(1).jpg

Un scandale sanitaire avait fait fermer en 2013 la plus grande déchetterie locale et, depuis, les poubelles ne désemplissent plus. Ces collecteurs sont un espoir de réduire les déchets sauvages et aider la filière de tri, très en retard : les Romains ne revalorisent que 43,9% de leurs ordures contre 55% en moyenne en Europe.

Chez nous aussi, la consigne est à la mode. La secrétaire d’État à l’Écologie, Brune Poirson, a évoqué son souhait de remettre en place le système de consigne pour les bouteilles plastiques. Mais personne n’a pour le moment parlé d’en profiter pour donner envie de prendre les transports en commun. A bene placito Mme Poirson, nous, nous sommes partants.

déchet plastique métro Recyclage Rome

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire