Record du monde : ils repêchent 103 tonnes de déchets plastiques dans l'océan
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Record du monde : ils repêchent 103 tonnes de déchets plastiques dans l’océan
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  08.07.2020
Record du monde : ils repêchent 103 tonnes de déchets plastiques dans l'océan

Pendant 48 jours, l'équipage du voilier de l'Ocean Voyages Institute était en mer dans une région du monde tristement surnommée le "vortex du Pacifique Nord". Là, les déchets plastiques remplacent peu à peu la faune marine. Au bout du voyage, un record : le plus gros nettoyage maritime de tous les temps.

C’est ce qu’on appelle une belle prise, mais pour le coup il n’est pas question de poisson. Ce que l’équipage du Ocean Voyages Institute a remonté des mers, ce sont des tonnes de déchets plastiques et des filets de pêche. Anecdotique ? Absolument pas. Depuis plusieurs années, il est communément admis par la communauté scientifique que les océans, à l’horizon 2050, compteront plus de plastiques que de poissons. Une vérité alarmante qui a décidé les membres de cette organisation internationale fondée voilà 40 ans à s’engager concrètement. Après 48 jours entre Hawaï et la Californie, les résultats sont là : 103 millions de déchets en moins dans cette zone qualifiée de vortex où s’agglutinent les rebus plastiques de l’homme. Au point que la zone mesurerait deux fois le Texas.

Pendant plusieurs semaines, le voilier engagé dans sa course contre la montre (débutée le 4 mai) a inlassablement sillonné cette poubelle aquatique à mi-chemin entre les États-Unis et le Japon. C’est certes une goutte d’eau dans l’océan (150 millions de tonnes de déchets plastiques au niveau mondial), mais ces 103 millions récupérés en moins de deux mois sont un record et un premier pas. La suite devrait arriver dans les prochains mois avec une seconde expédition, en espérant que l’initiative décidera d’autres marins à prendre le relai.

Rappelons à ce titre que le plastique est en passe de devenir le fléau numéro 1. En à peine 70 ans, sa production est passée de 2 tonnes en 1950 à 387 millions en 2015, dont presque la moitié termine sa course dans les océans. Il faudra beaucoup de voiliers comme celui du Ocean Voyages Institute pour faire le ménage.

mobilité

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !