Record du monde : cette femme a couru pendant 500 km sans dormir ni s'arrêter
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Record du monde : cette femme a couru pendant 500 km sans dormir ni s’arrêter
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  16/04/2021 12:21
Record du monde : cette femme a couru pendant 500 km sans dormir ni s'arrêter

Si l'histoire fictive du jogger Forrest Gump vous a tiré une larme, attendez d'avoir lu celle de Kim Allan, mère néo-zélandaise de 4 enfants.

Une histoire digne d’un film. C’est la première chose à l’esprit quand on tombe sur Kim Allan, une Néo-zélandaise de 47 ans, sans faits notables ni grands fracas à son actif, et dont la passion première, c’est de courir. Mais alors que la majorité des joggers mènent généralement une vie tranquille, Kim s’est lancé un challenge : courir le plus longtemps possible sans dormir. C’était en 2013 et l’objectif était de récolter des fonds pour une asso de soutien aux personnes atteintes de lésion à la moelle épinière.

86 heures, 11 minutes et 9 secondes. C’est le chrono dingue réalisé par Kim Allan lors de sa seconde tentative (la première s’était soldée par un échec après un arrêt au 370ème kilomètre). Soit l’équivalent de 3 jours et demi sans dormir, sans s’arrêter, pour faire le tour d’un parc d’Auckland 332 fois. Oui, 332 fois. Partie le jeudi matin, elle est arrivée au bout de son périple le dimanche soir vers 20h00.

Le plus drôle dans cette histoire, c’est que Kim a profité de son run pour battre un record du monde à l’insu de son plein gré. Ses supporters ne l’ont pas prévenue, dans les derniers kilomètres, qu’elle était tout simplement en train de battre le record du monde (486 kilomètres sans dormir) et ce afin de ne pas la déconcentrer. “C’était un moment un peu surréaliste. Quand j’ai vu sur ma page Facebook que l’on parlait d’une Néo-Zélandaise qui avait battu le record du monde, je me suis dis ‘Oh mon Dieu, mais c’est de moi qu’ils parlent'” expliquera-t-elle plus tard au New Zealand Herald.

La fin de l’histoire est du même acabit : Kim Allan recevra 7000 dollars pour son exploit, et conformément à ses engagements, remettra l’intégralité de la somme à l’association New Zealand Spinal Trust. Et c’est ainsi que se termine l’histoire de cette super-héroïne avec un cœur dans les baskets.

Mobilité douce

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !