Recharger des taxis volants en 10 minutes ? Des chercheurs ont trouvé
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Recharger des taxis volants en 10 minutes ? Des chercheurs ont trouvé
Hilaire Picault |  16/06/2021 19:23
Recharger des taxis volants en 10 minutes ? Des chercheurs ont trouvé

Cette nouvelle technologie offre moins de 100 kilomètres d’autonomie mais elle rend possible l'usage des voitures volantes pour faire le taxi. L'industrie n'attendait que ça.

Le professeur Chao-Yang Wang de l’université de Pennsylvania peut être fier de lui et de son équipe. « Je pense que nous avons démontré que l’eVTOL est commercialement viable » lâche-t-il comme un mic drop dans un article sur sa nouvelle technologie de recharge à destination des voitures volantes. Et ces Américains viennent tout simplement de réussir à résoudre une sévère équation.

En temps normal, « une densité énergétique élevée réduit la charge rapide, décrit M. Wang, et la charge rapide réduit le nombre de cycles de recharge possibles. » Il faut donc choisir entre l’autonomie, la rapidité de recharge, ou la durée de vie. Or donc, « Nous sommes capables de faire les trois » sourit l’ingénieur en moteur électrochimique.

Comme le résume New Atlas, les chercheurs ont placé une pellicule de nickel sur la borne négative pour accélérer la chauffe : la batterie atteint 60 °C en 30 secondes, et reste ainsi 10 minutes avant de refroidir rapidement. Sur une voiture électrique, cette nouvelle technologie pourrait offrir 480 kilomètres d’autonomie d’un coup. Mais l’équipe de Penn State University a adapté cette technologie aux véhicules à décollage vertical, dits VTOL.

Aller plus haut… oui, mais comment ? Pour s’élever verticalement et pour atterrir sereinement, ces véhicules consomment beaucoup d’énergie. C’est autant d’autonomie en moins, et ajouter des batteries ne ferait qu’alourdir la machine. Avec leur système, les scientifiques affirment pouvoir recharger leur batterie avec une autonomie de 80 kilomètres en 10 minutes – la moitié en 5 minutes. Idéal donc pour les nombreux arrêts que feront les taxis volants de demain. Et ce sans flinguer la batterie qui a ainsi tenu 2000 cycles de recharge sans perdre de capacité.

Jusqu’ici, on inventait des machines adaptées à cet usage auxquelles il manquait une source d’énergie. C’est désormais réglé. Maintenant, on ne peut que répéter les mots du directeur Wang : l’eVTOL en tant que taxi des airs est désormais commercialement viable.

Deja demain

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !