Rapide et furieuse, elle loue la voiture de son ex sur une appli et grille 49 feux rouges
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Rapide et furieuse, elle loue la voiture de son ex sur une appli et grille 49 feux rouges
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  22/07/2021 13:52
Rapide et furieuse, elle loue la voiture de son ex sur une appli et grille 49 feux rouges

Vous pensiez que Vin Diesel était le seul à être capable de faire n'importe quoi dans une voiture ? Attendez d'avoir lu l'histoire de la dénommée Lou, en Chine, plutôt du genre mauvaise perdante.

La vengeance est un plat qui se mange… au volant. Quand il est question de rupture sentimentale, la voiture est parfois au centre des disputes finales : qui la récupère ? Et qui paie les PV laissés dans la boîte à gants ? Face à ces questions existentielles mais somme toute faciles à régler, l’anecdote qui suit, réelle, est à placer sur la première marche du podium.

L’histoire se passe dans la province du Zhejiang, en Chine, où une femme nommée Lou est plaquée par son petit ami. Jusque là, rien de bien exceptionnel. Mais là où d’autres auraient été tentés de passer à autre chose, la femme visiblement offusquée par la séparation a préféré accélérer… quitte à aller droit dans le mur.

Comme en France avec les plateformes OuiCar ou GetAround, il existe en Chine des applis pour louer des voitures entre particuliers. Moins chères que les loueurs officiels, plus pratiques aussi, ces plateformes sont ouvertes à tou.te.s et pour le coup, c’est presque un problème puisque Lou, dans son désir de vengeance, n’a pas hésité à demander à une connaissance de louer la voiture (une Audi) de son ex afin de s’en emparer pour la journée. Et c’est là que commence la folle traversée de la ville.

49 nuances de rouge. Une fois installée dans la voiture de son ex, Lou a tout simplement décidé de griller non pas 1, 10 ou même 20 feux rouges, mais 49. Pourquoi s’être arrêtée sur ce chiffre, mystère, mais toujours est-il que l’objectif était clair : collecter le maximum d’amendes pour punir celui qui avait osé partir pour une autre. Le fait divers, relayé par le journal national Global Times puis par Ouest-France, indique qu’il y a tout de même une morale à tout cela, puisque la fautive a finalement été retrouvée 48 heures après, grâce à ladite application.

En France, un tel délit aurait valu au chauffard l’équivalent de 6600 € (griller un seul feu rouge coûte 135 € et 4 points sur le permis). On ne sait pas ce qui est finalement arrivé à cette conductrice revancharde, mais la conclusion, c’est qu’en cas de rupture avec votre conjoint, mieux vaut posséder une paire de rollers qu’une voiture capable de rouler à plus de 30 km/h.

insolite

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !