Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Radars anti police : Waze et Coyote dans le viseur du gouvernement

    Un projet de loi veut bloquer le signalement des radars et contrôles de police sur ces outils pour améliorer l’efficacité des alertes enlèvement et des actions anti-terrorisme par exemple.

    Être alerté en temps réel de la présence de radars et des contrôles de police inopinés, voilà une fonctionnalité qui a fait le succès de Coyote puis de Waze. Tellement que Google Maps s’est mis à son tour au GPS collaboratif cette année. Pas de chance, cette fonction risque de disparaître.

    Examiné ces temps-ci par le Conseil d’État, ce projet de loi sera présenté en Conseil des ministres courant décembre. Son enjeu : rendre invisibles les forces de police sur ces applications dans le cadre d’opérations spéciales.

    L’enjeu est important pour les forces de l’ordre. Si certaines actions, comme la pose de radars, sont orchestrées pour générer de la dissuasion, de nombreux contrôles sont en revanche mis en place pour réprimer l’usage d’alcool ou de stupéfiant au volant, voire pour réaliser des coups de filets anti-criminalité.

    Avec ces applications coopératives, les utilisateurs – qui n’ont naturellement pas connaissance du sujet du contrôle – peuvent dévoiler la présence des policiers, laissant les malfaiteurs en mesure d’échapper aux agents.

    Image associée

    Le projet de loi prévoit donc de recréer un effet de surprise grâce à des « zones aveugles ». Les alertes émises par les automobilistes seront automatiquement masquées sur des durées variant de 3 à 24 heures. Les Waze, Coyote et Maps doivent désormais se mettre en conformité en intégrant cette règle à leur appli. Pour votre part, rien ne change, vous pouvez continuer à l’utiliser en attendant la mise à jour…

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.