Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Radars à 80 km/h : un jackpot pour l’État… mais qui retourne dans la poche des Français

    Les radars flashent deux fois plus depuis que la limite de vitesse a été abaissée à 80km/h au mois de juillet. Mais le gouvernement a décidé d’être généreux avec l’excédent de recettes.

    Une loi à double vitesse. Après la grande bataille du printemps, voici venue la moisson de l’été. On le sait, l’abaissement de la limite de 90 km/h à 80 km/h sur les routes secondaires a fait des mécontents, pour ne pas dire des furieux. À la bataille médiatique a ainsi succédé une guérilla sur le terrain. De nombreux panneaux nouvellement installé ont été vandalisés ou maculés à la bombe de peinture.

    Quelque part, les râleurs avaient vu juste : le nombre de flashs a explosé avec la nouvelle mesure. Le préfet du Var a par exemple confirmé que les radars sur son département s’étaient déclenchés deux fois que d’habitude en juillet. En Haute-Loire, où les chiffres viennent de tomber, le constat est là aussi identique.

    Alors mesure contre-productive ? Il est trop tôt pour le dire, et il faudra de toute façon attendre un an, et les chiffres sur la mortalité routière, pour voir si le jeu en valait la chandelle, puisque là est l’enjeu.

    Mais il y a du bon à cette affaire. En passant la mesure, l’État s’était engagé à reverser les recettes supplémentaires à des hôpitaux qui soignent les victimes de la route. Tout cet argent ira donc directement dans la poche de ceux qui en ont besoin. Ce serait indécent de s’en plaindre.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.