Radars, 80 km/h, permis... Tout ce qui change au 1er janvier 2020
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Radars, 80 km/h, permis… Tout ce qui change au 1er janvier 2020
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  18/12/2019 13:54
Radars, 80 km/h, permis... Tout ce qui change au 1er janvier 2020

2020 est encore un peu loin, mais les mesures qui impactent les automobilistes sont déjà votées. À quoi faut-il se préparer ? Réponse ci-dessous.

Globalement, le gouvernement maintient en 2020 le cap sur trois axes : réduire la mortalité sur les routes par un contrôle soutenu ; agir en faveur du climat en empêchant les véhicules polluants de rouler ; et numériser les démarches des automobilistes. Tour de piste des bonnes et mauvaises nouvelles qui arrivent dès le 1er janvier.

80 km/h. La loi a autorisé les présidents de conseils départementaux à rehausser la limitation de vitesse à 90 km/h sur les axes de leur choix. Sauf que les conditions pour pouvoir déroger à la règle sont extrêmement limitantes et que la responsabilité des accidents sur ces routes sera imputable aux élus locaux.

Téléphone portable. Conduire avec son smartphone en main aggravera toute autre infraction constatée simultanément. Conséquence de quoi, en tapant un SMS ou en scrollant sur Facebook au volant vous risquez jusqu’à 6 mois de retrait de permis.

Radars. L’installation des radars « tourelles » continue. Plus de 400 ont été branchés cette année et il y en aura 1200 fin 2020, en remplacement des cabines détruites depuis un an. Nouveauté aussi, ils ne seront plus affichés sur Waze, Coyote et compagnie. Parallèlement, les voitures radars vont s’étendre : après une expérimentation réussie en Normandie, les régions Bretagne, Centre-Val de Loire et Pays de la Loire ont déjà fait appel aux sociétés privées qui démarreront en janvier. Suivront courant de l’année le Grand Est, la Bourgogne-Franche-Comté, les Hauts-de-France et la Nouvelle-Aquitaine. À l’Est, rien de nouveau.

Péages. Le prix à la barrière va encore monter au 1er février 2020, de 0,85 % en moyenne. Une hausse faible qui continue de faire espérer une reprise nationale un jour.

Malus écologiques. Cette taxe, qui vise à dissuader les automobilistes d’acheter des véhicules polluants, va dépendre non plus d’un mais de deux barèmes. Dès janvier, les véhicules produisant 110 g/km de CO2 suivant la norme NEDC seront touchés (au lieu de 117 g/km jusqu’ici) ; puis viendra la norme WLTP au 1er mars, dont le barème de malus se déclenche dès 138 g/km. Pas de chance, ce nouveau barème plus réaliste est aussi plus cher et peut atteindre 20 000 euros. D’autre part, le bonus pour l’achat d’un véhicule propre risque de baisser, passant à 6000 euros pour une voiture de moins de 45 000 euros, et dégressif au-delà. Confirmation cet hiver, lors du vote du décret.

Permis de conduire. L’État joue la carte numérique avec la mise en place du “livret de formation numérique”, un outil de suivi qui facilitera la préparation de l’examen. À la clé, moins d’échec donc un permis moins coûteux à obtenir. L’État conçoit aussi un site internet pour choisir son auto-école en fonction des prix, taux de réussite et durée moyenne en nombre d’heures avant obtention. De la transparence qui va assainir le marché et sans doute faire jouer la concurrence. Ka-tching

Contrôle technique. Lui aussi va bénéficier d’un site pour choisir son centre de contrôle en fonction des prix pratiqués. Une nécessité pour faire revenir les Français ayant largement « oublié » de faire leur dernier contrôle. Un fichier des fraudeurs pourrait bientôt voir le jour. Les plaques des véhicules n’ayant pas validé leur contre-visite pourraient alors être reconnues par les radars comme cela se fait pour l’assurance, et les propriétaires être plus aisément verbalisés (l’amende pour défaut de contrôle technique est de 135 euros).

Une bonne nouvelle pour finir : l’État a légalisé le “rétrofit“, soit le remplacement de la motorisation thermique de votre voiture par un bloc électrique. Seule condition, la voiture doit avoir plus de cinq ans – pour ne pas léser les constructeurs. Voilà qui ouvre une voie nouvelle dans l’automobile avec des croisements improbables de vieilles voitures de collection roulant sans fumée ni pétarade… et sans malus ni normes compliquées. Welcome to 2020.

Lunaz, l’entreprise qui transforme les plus belles voitures anglaises en bolide électrique

contrôle technique malus Permis de conduire radars

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !