Radar boîte aux lettres, radar-poubelle… voici les meilleures ruses pour vous faire ralentir
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Radar boîte aux lettres, radar-poubelle… voici les meilleures ruses pour vous faire ralentir
Vincent Pons |  8 jours
Radar boîte aux lettres, radar-poubelle… voici les meilleures ruses pour vous faire ralentir

Si vous êtes déjà paranoïaque sur la route, ce top 5 ne va pas vous aider à vous tranquilliser…

Depuis la première apparition du radar fixe en France en 2003, cette machine est devenue en moins de vingt ans la bête noire des automobilistes. Profitant de cette réputation, les autorités et quelques particuliers se sont servis de cette invention machiavélique afin de faire ralentir les voitures en la plaçant partout et sous toutes ses formes. Voici cinq exemples de son utilisation, à travers le monde, vous prouvant que pour vous faire décélérer ou payer, la limite du ridicule n’a aucun mal à être franchie. 

Le radar-poubelle. Ce radar camouflé dans une poubelle est une véritable ode à l’amende. Capable de relever six excès de vitesse simultanément, il les capture sans flash, de jour comme de nuit, à l’aide d’un laser. Mis en place dans la commune belge de Comines-Warneton en 2017, il réussit le tour de force de faire douter chaque conducteur sur la nature même de chaque poubelle. Français, Françaises, rassurez-vous, nous avons contacté la police nationale et, parole de flic, il ne débarquera jamais en France. 

Le radar boîte aux lettres. Il était une fois, dans un petit village d’Armorique, nommé Ploubazlanec, un riverain mécontent. Inquiet par la vitesse excessive des automobilistes, il décide de maquiller sa boîte aux lettres en radar. L’histoire ne dit pas si son œuvre dépassa ses espérances mais la morale lui conseille de faire attention. L’hiver social arrivant, les gilets jaunes peuvent confondre sa boite aux lettres avec un vrai radar et mettre fin à sa petite réforme. 

Le radar fromager. Installé en Suisse au début des années 2000, ce radar peint couleur emmental a été mis en place pour dissuader les automobilistes sans les piéger pour autant. Chez nos voisins helvètes, les radars ne sont pas annoncés comme en France et étrangement les autorités ne veulent pas les cacher mais plutôt qu’ils se voient de loin. Il est sûr que ce morceau de gruyère est visible mais nous ne sommes pas sûrs que sa simple vision fasse ralentir. 

Le radar-cactus. Ne vous méprenez pas, ceci n’est pas qu’un cactus, c’est aussi un radar. À Paradise Valley, une petite ville du Nevada, on singe la flore pour tromper l’automobiliste en cachant un radar dedans. Si vous passez par la ville, vous avez intérêt à être en règle et à ne pas passer au feu rouge car vous pourriez vous faire piquer à votre insu… par une amende.  

Le radar décoratif. Michel Zito, ancien peintre décorateur, en a marre. Devant chez lui, les chauffards sont légion et impossible de sortir sans peur. Utilisant ses compétences à son escient, il décide de construire un faux radar et de le placer devant chez lui. Miracle, grâce à son acte héroïque, la moitié des automobilistes ralentissent. Pourtant, dans les quinze jours suivant sa pose, la police lui demande de retirer son faux radar. Dommage, car la boîte était aussi un vrai nichoir pour oiseaux. Désormais, la faune locale doit trouver un nouvel abri et peut-être doit-elle se rabattre sur un vrai radar qui lui n’a aucune chance d’être enlevé.  

Radar Sécurité routière wtf

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire