Quiz : êtes-vous victime de "pétro-masculinité" ?
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Quiz : êtes-vous victime de “pétro-masculinité” ?
Vincent Pons |  02/12/2020 10:08
Quiz : êtes-vous victime de "pétro-masculinité" ?

Un indice : si vous êtes du genre macho à nier le réchauffement climatique et que vous adorez rouler avec une grosse voiture polluante, vous avez déjà un élément de réponse...

Voici un concept qui ne devrait pas plaire aux « boomers ». Notion abordée par la chercheuse américaine en sciences politiques Cara Daggett, la « pétro-masculinité » interroge l’étrange combinaison qui lie le dénie climatique, le racisme et la misogynie à travers le rôle du pétrole dans nos pays. D’après son papier publié en 2018, elle décrit l’industrie des combustibles fossiles comme emblématique des valeurs de la société conservatrice dans l’ensemble du monde occidental. Alors, quand le réchauffement climatique vient bousculer l’ordre établi, de puissants mouvements racistes et misogynes s’occupent de nier toute réalité. 

Retour vers le passé. L’autrice entreprend une lecture féministe de la parole climatosceptique et de leur présence sur la scène politique et médiatique. Historiquement, l’industrie de l’énergie fossile soutient le pouvoir du patriarcat blanc et c’est grâce à elle que s’est développé son âge d’or dans les années d’après-guerre. Une société centrée autour de travailleurs masculins blancs dont les emplois s’appuyaient autour de l’extraction pétrolière. Ainsi, le pouvoir explosif de la combustion pourrait être assimilé à l’expression de la toute puissance de la virilité. Bref, conduire un pick-up qui consomme un max pour montrer qu’on a réussi ou chez nous, un SUV clinquant neuf.

Actuellement, le changement climatique implique un basculement de société. Il provoque l’avènement d’un courant qu’elle qualifie de “fascisme fossile” porté par la « pétro-masculinité ». Cara Daggett explique ainsi l’accession à la présidence en 2016 de Donald Trump et analyse la devise de Trump « Make America Great Again » comme une sorte de “pétro-nostalgie”, soit le fameux “c’était mieux avant“. Ce président a renforcé la croyance dans un « pétrole roi » et d’un probable avenir lié au charbon tout en niant le péril environnemental, alors qu’il est bien réel. Un mouvement de recul qui pourrait présenter des risques pour l’avenir car les réactions électorales qui ont permis de l’élire étaient insoupçonnées. 

Un avenir meilleur. À l’opposé de la « pétro-masculinité », Cara Daggett souligne tout de même une lueur d’espoir : la masculinité éco-moderniste, celle qui s’adapte aux nouvelles technologies et aux cultures énergétiques. Elle prend l’exemple d’Arnold Schwarzenegger, champion de culturisme dans sa jeunesse et champion des piles à combustibles et de l’écologie en tant que gouverneur. Qu’en sera-t-il de nos politiques français, seront-ils des “pétro-machistes” ou des éco-modernistes ? À vous de voter !

Donald Trump feminisme pétrole

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !