Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Qu’est-ce que le « slowbiking », le nouveau sport qui monte ?

    Parce que nos vies sont déjà bien trop folles comme ça, les courses de slowbiking proposent de calmer le jeu : ici, c’est le dernier arrivé qui gagne.

    À vos marques, prêts, restez ! C’est le but du slowbiking : rester en place le plus longtemps possible. Concentration et équilibre sont de mise. Le véritable défi de cette compétition est de parcourir onze mètres à vélo sans poser le pied ni sortir de son couloir, et surtout sans faire exploser le chrono.

    Si la plupart des participants franchissent la ligne d’arrivée en plus d’une minute, le record mondial affiche quant à lui 2 heures 32 minutes et 28 secondes. Sans surprise, il est détenu par un Néerlandais, Niels de Wit.

    Record du monde : 11 mètres à vélo en 2h32, sans poser le pied

    C’est l’artiste Kaspar König, également néerlandais, qui a inventé cette course incongrue, après avoir participé à un événement similaire à Pékin. Il y a ajouté un commentateur et des musiciens improvisant au rythme de la course. Depuis, la fondation Cycle Fun Productions organise des compétitions à l’international lors d’événements dédiés à la mobilité ou au sport. « Le slowbiking réduit votre vitesse et vous concentre sur le bon équilibre de la vie ! À petite échelle, mais en s’amusant », assure Kaspar König.

    Ralentir. À travers ces événements, la fondation vise, entre autres, à promouvoir le vélo comme moyen de transport durable et à améliorer les compétences des cyclistes pour plus de sécurité sur la route. Mais il s’agit aussi de se sortir la tête du guidon dans nos vies urbaines mouvementées : « Le slowbiking est une façon amusante de sensibiliser les participants et les spectateurs à notre société au rythme palpitant et de les encourager à l’observer sous un autre angle

    Pas de bâtons dans les roues donc, mais attention, même dans le monde du vélo au ralenti, la compétition est acharnée : certains participants n’hésitent pas à dégonfler leurs pneus pour se freiner. Dans tous les cas, se rendre au travail à vélo pourrait être plus sain pour tous. Que vous choisissiez de le faire à la vitesse du lièvre ou de la tortue…

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.