Quelles sont les villes où il sera interdit de rouler en diesel d'ici 2025 ?
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
L'EASY MOBILITY CHALLENGE EST DE RETOUR, DECOUVREZ LES START-UP EN COMPETITION ICI
Detour
Quelles sont les villes où il sera interdit de rouler en diesel d’ici 2025 ?
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  24/10/2021 18:53
Quelles sont les villes où il sera interdit de rouler en diesel d'ici 2025 ?

Les ZFE sont en place dans 4 grandes villes ; elles vont s’étendre et se durcir. D’ici 4 ans, une voiture sur trois ne pourra plus entrer en centre-ville, dont bon nombre de diesels.

C’est quoi, une ZFE ? C’est une zone délimitée par une collectivité locale où s’appliquent des consignes de circulation discriminantes afin de réduire les émissions de particules auxquelles sont confrontés piétons et riverains. Elles reposent sur la classification Crit’Air, un certificat définissant la classe de pollution de votre véhicule pour choisir si, où et quand, vous pouvez rouler et stationner.

C’est où ? À ce jour, 4 métropoles ont déjà mis en place des ZFE. Depuis 2019, la ville de Paris a banni les Crit’Air 5 et 4. Les diesels mis en circulation avant 2006 ne peuvent ni entrer dans Paris ni y circuler sous peine de prendre une amende de 68€ et risquer la mise en fourrière si nécessaire.

La capitale a rapidement été imitée par le Grand Paris (une soixantaine de communes) et les métropoles de Grenoble et de Lyon. Mais 6 autres ont commencé à déployer ce décret : Reims , Rouen, Strasbourg, Toulouse, Toulon et Saint-Etienne. Avec une nuance toutefois, car nombre de ces villes attendent 2022 pour étendre leur interdiction des camions et utilitaires aux voitures personnelles, ou l’ont déjà annoncé mais repoussent d’un an la verbalisation. Le temps que tout le monde s’adapte.

Quand y en a plus, y en a encore. D’ici 2025, 45 grandes agglomérations seront sommées de se mettre au pli. Aix-Marseille, Lille et Montpellier sont déjà à pied d’œuvre. Suivront Rennes, Bordeaux, Dijon, Tours… C’est bien simple, toutes les collectivités de plus de 150 000 habitants auront une ZFE, et les diesels seront les premiers véhicules écartés. En cumulé, ce sont 10 millions de véhicules qui n’auront plus le droit d’entrer en centre-ville, soit une voiture française sur trois.

Pourquoi cette chasse aux sorcières ? L’agence Santé Publique France estime que 40 000 décès pourrait être évités chaque année en France en améliorant la qualité de l’air. Une urgence, donc. Par contre, en se basant sur la vignette Crit’Air, on cible des émissions de polluants (particules, oxydes d’azote) et non les rejets de CO2, alors que le dérèglement climatique nous pousse à traquer les gaz à effet de serre. Ce qui a fait envisager à Barbara Pompili de reposer le système sur la table pour « mieux critériser ». Un gros chantier réalisable d’ici 2025, mais qui ne devrait pas montrer le bout de son nez avant une énième élection présidentielle.

Mobilité douce

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !