La publicité arrive dans les voitures, mais est-ce vraiment une bonne nouvelle ?
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
La publicité arrive dans les voitures, mais est-ce vraiment une bonne nouvelle ?
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  01.05.2018
La publicité arrive dans les voitures, mais est-ce vraiment une bonne nouvelle ?

• Une entreprise de la Silicon Valley a développée une plateforme pour intégrer de la publicité directement dans les voitures. • La publicité pourrait permettre aux constructeurs de faire baisser le coût des véhicules. • La réclame pourrait être plus pertinente et donc plus incitative que jamais.

Voilà longtemps que nous sommes habitués à voir les carrosseries des taxis ou des bus transformées en supports publicitaires mobiles. En revanche, à moins d’allumer la radio, l’habitacle de nos voitures faisait jusque là presque office de sanctuaire. Est-ce un temps révolu ? Ca se pourrait bien.

L’auto de demain est-elle une voiture sandwich ?

Telenav, une start-up basée à Santa Clara, dans la Silicon Valley, a mis au point une plateforme qui permettra aux constructeurs automobiles d’intégrer de la publicité visuelle directement dans l’environnement de leurs voitures connectées. Bien entendu, la technologie ne se mettra en marche que lorsque la voiture sera à l’arrêt, pour ne pas compromettre la sécurité des passagers.

Chez Telenav, l’optimisme est de mise. Et pour cause : plusieurs constructeurs seraient déjà vivement intéressés. « Ce dispositif pourrait permettre aux constructeurs de ne pas avoir à prendre en compte le coût des services connectés comme les données en wifi, les contenus, les logiciels ou le cloud… », se félicitait une porte-parole de la marque. Autrement dit, ne pas avoir à développer et financer le système connecté, engendrant automatiquement des  économies de fabrication.

Quant à l’utilisateur, il pourrait accéder à tout un tas de services et abonnements numériques, gratuitement, en échange de son consentement à recevoir des publicités très ciblées et adaptées. Exemple : vous vous arrêtez au feu rouge devant un McDonald’s et voilà qu’on vous propose spécifiquement un BigMac offert pour un menu BigMac acheté.

Vers la voiture en freemium

Pour les anti-pub, cela signifie qu’il faudra sans doute payer plus cher pour votre voiture connectée demain, si vous la voulez sans messages commerciaux. De la même façon d’ailleurs qu’on paie déjà aujourd’hui pour avoir accès aux applications de streaming musical sans interruption intempestive. Sinon, il faudra sans doute faire un choix radical : ne plus jamais s’arrêter aux stops et aux feux rouges.

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire