Promesse tenue : les transports publics du Luxembourg sont désormais tous gratuits
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Promesse tenue : les transports publics du Luxembourg sont désormais tous gratuits
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  02/03/2020 10:27
Promesse tenue : les transports publics du Luxembourg sont désormais tous gratuits

Plus qu'une ville, c’est le premier État à adopter cette mesure. De quoi influencer les municipalités de notre propre pays ?

Luxembourg, calme et volupté. Le gouvernement du Luxembourg s’y était engagé en 2018, il vient de le faire : bus, tramways et trains sont désormais entièrement gratuits dans tout le Grand-Duché. Pas « juste le week-end » ou « seulement pour les écoliers »… Tout le monde peut monter dans n’importe quel transport public sans passer par la billetterie ni télécharger la moindre application.

Moins cher qu’une voiture. La mise en place est d’autant plus simple que le gouvernement avait déjà supprimé les amendes en 2019 en cas d’absence de ticket. Deux exceptions montrent la volonté de ne pas rogner sur la qualité de service : les services de transports à la demande (TAD) resteront payants de même que les wagons de première classe des trains nationaux, sans quoi tout le monde s’y engouffrerait. Car c’est bien sur la hausse de la fréquentation que parie le gouvernement du Duché avec cette loi : un sondage de 2018 montrait que 47% des Luxembourgeois préféraient leur voiture aux transports en commun pour les déplacements professionnels et 71% pour les trajets personnels. Résultat, le Lux’ étouffe sous les embouteillages.

Bouchons Luxembourg

Aujourd’hui un pays, demain le monde. Ce qui marque les esprits, c’est que si d’autres villes ont déjà testé cette mesure, c’est le premier pays à sauter le pas. Un petit pas puisque 602 000 personnes (seulement) vivent au Luxembourg. Oui mais les étrangers, frontaliers et touristes profitent aussi de cette mesure. En élargissant la focale, on ferait mieux de saluer l’Estonie qui a rendu ses bus gratuits depuis deux ans – mais que les bus. La France n’est pas en retard avec plus de 20 villes qui ont adopté la gratuité (Dunkerque, Niort, Calais…).

Mais comme le résumait le vice-président du Groupement des Autorités Responsables de Transport (GART) au Monde : « L’essentiel c’est l’offre, pas le prix. »

Selon l’étude du GART, pour aider le public à adopter les transports en commun, l’important n’est pas la gratuité, qui peut amener des cyclistes à préférer prendre un bus diesel un jour de pluie, mais bien d’« avoir des bus et des trams correspondant à leurs trajets, avoir des fréquences élevées et que les horaires prévus soient respectés ». Un exemple à suivre et des conseils à écouter.

Premier Ministre du Luxembourg, Xavier Bettel reçu par Emmanuel Macron

Gratuité des transports Luxembourg

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !