Prendre le bus avec son vélo ? C'est possible en Normandie
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Prendre le bus avec son vélo ? C’est possible en Normandie
Vincent Pons |  13/10/2020 17:03
Prendre le bus avec son vélo ? C'est possible en Normandie

Avec l’installation de racks à vélos sur certaines lignes de bus, les habitants de la communauté d’agglomération Seine-Eure peuvent commencer leur trajet à vélo, continuer en bus et le terminer à vélo.

L’intermodalité, l’intermodalité et seulement l’intermodalité, voici le maître mot de cette initiative made in Normandie. Depuis le 16 septembre 2019, le réseau de bus SEMO (Seine-Eure Mobilité) dispose de racks à vélos sur une partie de la ligne 1 de son réseau. Proposé gratuitement aux usagers, ce service s’inscrit sur la feuille de route mobilité de l’agglomération. Elle cherche à développer les modes de déplacements doux comme le vélo en proposant des services et équipements facilitant son usage (et son transport). 

À l’arrivée du bus, un bouton d’appel est disponible à l’extérieur pour signaler au chauffeur que l’on veut installer son vélo. On place son vélo dans le rack que cela soit un VTT, VTC ou VAE, le chauffeur verrouille le système et on peut monter dans le bus. Durant le voyage, pas d’inquiétude à avoir : le conducteur dispose d’un système de vidéosurveillance afin de s’assurer que les vélos sont toujours présents à la sortie. À l’arrivée, c’est le même scénario, on signale à l’aide d’un bouton placé à l’intérieur notre intention de récupérer notre vélo et on peut aller le récupérer. 

Petite Reine de France. La communauté d’agglomération Seine-Eure est tombée comme le reste de notre pays raide dingue amoureuse du vélo. Elle a mis en place un S’Cool Bus, une vélothèque, des triporteurs électriques ainsi qu’un prêt de six mois de vélos électriques à destination des salariés à l’instar du Véligo. Cerise sur le gâteau, elle est en train de construire la maison du vélo pour faire la promotion de ce moyen de déplacement. Là, honnêtement, on ne voit pas ce qu’elle pourrait faire de plus à part transformer les autoroutes en pistes cyclables. 

intermodalité Mobilité douce vélo

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !