Première mondiale : voici la première semi-remorque qui roule à l'hydrogène
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Première mondiale : voici la première semi-remorque qui roule à l’hydrogène
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  10.09.2019
Première mondiale : voici la première semi-remorque qui roule à l'hydrogène

Une solution non seulement plus verte mais aussi plus économique. Et c'est "made in France".

Hit the ROAD, Jack. En ces temps où le diesel se couvre d’opprobre, l’hydrogène apparaît régulièrement comme un remplaçant sérieux. C’est à nouveau le cas avec le projet ROAD (« Refrigerated Optimized Advanced Design »), première semi-remorque frigorifique au monde à fonctionner à l’hydrogène. S’il ne renouvelle pas le carburant principal, ROAD propose de substituer le second moteur — le groupe électrogène diesel en charge du refroidissement de la remorque — par un système de trois piles à combustible alimentées par de l’hydrogène.

Plus efficace que le diesel. Outre l’aspect environnemental (l’hydrogène n’émet pas de gaz à effet de serre), l’idée du projet est naturellement d’accentuer l’efficacité énergétique et de coûter moins cher que le diesel. Conçu en collaboration avec le FC Lab et la start-up H2SYS, le système est composé de trois piles à combustible de 3,3 kilowatts permettant de réduire les coûts de production, les rendements mais aussi l’entretien et la durée de vie des remorques frigorifiques. Initié par le groupe de fabrication de camions frigorifiques Chéreau, le projet compte maintenant quelques partenaires importants comme Carrier ou Malherbe. C’est d’ailleurs cette dernière société qui teste ROAD en ce moment en conditions réelles sur les routes.

C’est dans l’air. L’énorme avantage du projet ROAD est aussi son seul point noir. En France, en 2019, on compte une vingtaine de stations à hydrogène (le chiffre devrait doubler d’ici 2020). En cause, des coûts d’installation très élevés par station (évalués entre 1 et 2 millions d’euros) qui freinent leur déploiement. Un processus qui pourrait être accéléré vu le succès grandissant de cette énergie. Depuis 2015, la société Hype fait rouler ses taxis parisiens à l’hydrogène et cet été six bus à hydrogène ont été mis en service dans le Pas-de-Calais. Encore discret, l’hydrogène entre peu à peu dans l’air du temps…

Camion écologie Hydrogene

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire