Première mondiale : un distributeur automatique de weed
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Première mondiale : un distributeur automatique de weed
Thomas Ducres |  19.04.2018
Première mondiale : un distributeur automatique de weed

Sans surprise, ça se passe en Californie, et si les drogues douces sont encore interdites en France, on est quand même accro à ce genre d’inventions WTF.

Pourvu qu’elles soient douces. On ne sait pas si la célèbre chanson de Mylène Farmer parlait des drogues, ni même si les inventeurs de cette boite à weed l’ont déjà entendue, mais toujours est-il que le Green STOP est officiellement la première machine au monde où il sera possible, moyennant finance, de récupérer de l’herbe comme un gros paquet de bonbons. Enfin, entendons-nous bien et calmons-nous :

– Il s’agit de weed thérapeutiques et destinée aux malades souhaitant atténuer leurs souffrances grâce à ces doses de cannabis médical.

– Il est pour l’instant testé en Californie, où la législation (comme en Allemagne, en Italie, en Angleterre… bref partout sauf en France) a évolué en ce sens.

Des fines herbes comme au McDo. Derrière le Green STOP, au départ il y a Tim Island, le cofondateur, fatigué des longues files aux dispensaires pour pouvoir se procurer ses précieuses herbes. Au lieu de monter un business aérien avec la Jamaïque, il a tout simplement préféré se mettre à l’heure des startups pour permettre aux patients d’arrêter de poireauter comme dans la queue du Space Mountain, à Eurodisney. Ainsi donc, son Green STOP est une sorte de kiosque en self service, entièrement automatisé, qui permet de délivrer des paquets de cannabis en quelques secondes.

Snoop Dogg approves this message. Pour ne pas transformer ces distributeurs en machines à jeux comme à Vegas, les distributeurs sont doublement sécurisés afin de protéger argent et weed, et les utilisateurs ont l’obligation de s’enregistrer via une appli où ils doivent faire valider chacune de leurs commandes.

À quand la même chose en France ? À priori, pas demain. Mais l’entreprise américaine a déjà prévu la livraison de machines au Canada, en Uruguay et aux Pays-Bas (étonnant, non ?). Et on est prêt à mettre un billet sur le fait que Snoop Dogg, qui vient de lever 45 millions de dollars pour investir dans la weed, ne devrait pas tarder à voir la vie en vert grâce à cette invention.

 

 

Cannabis Esanté

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire