Première mondiale : à l'aéroport de Lyon, les voitures sont garées par des robots
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Première mondiale : à l’aéroport de Lyon, les voitures sont garées par des robots
Robin Ecoeur |  19.03.2019
Première mondiale : à l'aéroport de Lyon, les voitures sont garées par des robots

C'est une première mondiale : quatre robots voituriers vont garer les voitures tout seuls afin d’optimiser 50% de l’espace de stationnement. Et de vous faire gagner du temps.

Lui, c’est Stan. Son travail ? Voiturier. Mais Stan a une petite particularité : c’est un robot. Créé par la société Stanley Robotics, les robots Stan seront déployés dans les prochaines semaines sur le parking P5 de l’aéroport. Avant de leur laisser la responsabilité de votre voiture, ils ont été testés durant plus d’un an auprès de 1600 utilisateurs.

Le fonctionnement est facile à assimiler : on réserve d’abord sa place à l’avance sur le site de l’aéroport. À l’entrée du parking, il y a douze box où le conducteur peut déposer son véhicule le jour du départ. Sur une borne, on indique que la voiture est prête et Stan vient la chercher pour aller la garer plus profond dans le parking. Le passager, lui, terminera les derniers kilomètres en navette jusqu’au terminal de l’aéroport. 

5 minutes pour se garer. « Notre rôle est d’accompagner la croissance des aéroports, en étant capable avec la même surface d’accueillir plus d’utilisateurs », explique Clément Boussard, cofondateur de Stanley Robotics sur le site 20minutes. « C’est une première mondiale. Il n’y a pas d’autres robots dans le monde qui gèrent le parking en extérieur. » Le stationnement prendrait alors moins de 5 minutes, indique le président du directoire d’Aéroports de Lyon, Tanguy Bertolus.

Soulever trois tonnes facile. Les robots sont pilotés par une intelligence artificielle capable de calculer la place optimale pour que la voiture soit facilement récupérable une fois le conducteur de retour à Lyon. Avec ses caméras 3D, Stan roule avec précision en évitant les chocs et sa force lui permet de soulever les véhicules pour bien les ranger. L’aéroport pourra ainsi fluidifier le trafic, optimiser ses places de parking et faire gagner du temps aux voyageurs. Tout le monde est gagnant.

Aéroport Lyon Parking Robot

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire