Le premier Hyperloop français pourrait bien être gratuit
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Le premier Hyperloop français pourrait bien être gratuit
Hilaire Picault |  21.01.2019
Le premier Hyperloop français pourrait bien être gratuit

Actuellement testé à Toulouse, ce train du futur ne roulera pas avant 2020. Mais son dirigeant envisage déjà un autre modèle économique plutôt que de faire payer le billet.

La gratuité est à la mode. Après les bus et le métro, le train ultra rapide Hyperloop pourrait l’envisager aussi. Ce système remplace les wagons par des capsules de 28 à 40 passagers, voyageant par sustentation électromagnétique dans des tubes pressurisés à 6 mètres du sol. Plusieurs sociétés ont pris leurs marques en France dont le Californien Hyperloop Transportation Technologies (HTT) qui s’est installé à côté de l’aéroport de Toulouse depuis deux ans. Il a déjà construit une piste d’essai et fait assembler une première capsule dans le sud de l’Espagne.

Comme si cela ne suffisait pas d’inventer le train de demain, son PDG, Dick Ahlborn, a exprimé son souhait d’inverser le système : « Nous ne voulons pas faire payer le voyage lui-même, rapporte le site MacGenerationmais les services associés. »

Un billet gratuit contre des options payantes. Vendre des services annexes n’est pas un principe nouveau. Il a déjà réussi aux compagnies d’aviation low cost. Bagage supplémentaire, réservation d’un fauteuil particulier… Autant de petits plus optionnels, mais payants. De toute façon, Ahlborn estime que le système actuel de vente de tickets ne fonctionne pas et juge les transports en commun en Europe « pas rentables une fois qu’on enlève les subventions ».

Toutefois, HTT ne se voit pas comme un RyanAir du rail. Ahlborn pense surtout qu’aujourd’hui, les usagers du rail n’aiment plus voyager : « Nous aimons arriver à destination, mais nous n’apprécions pas la procédure qui nous permet d’y parvenir. » Il faut donc « redonner envie de voyager » et, pour cela, l’Hyperloop compte sur une large offre de divertissements vendus à bord. On pense d’emblée à des contenus en streaming plutôt que de la restauration (les voyages dureront vraisemblablement moins de trente minute) mais Ahlborn n’a encore dévoilé aucun partenariat.

Hyperloop Transportation Technologies is working on putting augmented reality windows into conventional trains.

Voyager vite et gratis, c’est pour quand ? Confiante, Hyperloop TT affirme que son premier train sera installé à Abu Dhabi d’ici la fin de l’année, et lancé avant l’exposition universelle de 2020. Plus proche de nous, plusieurs régions françaises y voient une alternative non polluante aux autoroutes et une réponse au désengagement de la SNCF dans la mobilité régionale. Ce pourquoi la région Occitanie a versé quelques millions d’euros de subvention pour l’installation du réseau autour de Toulouse.

Hyperloop Occitanie Toulouse

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire