Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Le premier avion « ionique », sans pilote ni réacteur, vient de décoller

    Inventé par des ingénieurs du MIT, l’avion ionique est inspiré de « Star Trek ». Les premiers tests ayant été concluants, ils pourraient ouvrir la voie à une révolution dans l’aviation.

    Comme un avion sans ailes. Malgré ses cinq mètres d’envergure, le petit aéronef dont il est ici question ne pèse que deux kilos et demi. Il a été piloté à distance, à l’intérieur d’un grand gymnase, sur une distance de soixante mètres. La nouveauté ? Cet avion n’a ni pilote, ni réacteur. À la place, les ingénieurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont conçu un moteur à propulsion ionique.

    Un quoi ? Pour faire simple, l’avion embarque des électrodes à haute puissance, à l’avant et à l’arrière des ailes. Les unes ont une charge positive, les autres une charge négative. Ensemble, et grâce à une batterie qui les alimente, elles vont « ioniser » et accélérer les particules de l’air. Cela génère un « vent ionique » entre les ailes qui va alors créer une poussée aérodynamique. C’est cette réaction physique qui fait voler l’avion.

    New frontier. Même si le principe est connu depuis les années 1920, ça sonne très science-fiction. D’ailleurs, c’est ce principe qui a inspiré le fonctionnement des vaisseaux de Star Trek, comme le reconnaît Steven Barrett, pilote du projet : « Nous montrons qu’il est possible de surmonter les limites conventionnellement acceptées du rapport poussée/puissance et de la densité de poussée qui étaient auparavant considérées comme rendant l’électro-aérodynamique irréalisable comme méthode de propulsion des avions. »

    On parle ici d’un appareil sans moteur thermique, qui ne fait pas de bruit, n’émet pas de CO2 et n’embarque même pas de pièces mécaniques.

    Encore au stade de prototype, les travaux autour de ce petit avion pourraient servir rapidement pour alimenter des drones, avant d’être associés dans un second temps à des moteurs plus conventionnels, pour donner naissance à un nouveau type de propulsion hybride plus propre que jamais. Vers l’infini et au-delà.

    Photo de une non contractuelle.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.