" layout="nodisplay"> Pourquoi la hausse du prix des VTC est une bonne nouvelle pour vous
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Accueil / Transports en commun / Pourquoi la hausse du prix des VTC est une bonne nouvelle pour vous
Pourquoi la hausse du prix des VTC est une bonne nouvelle pour vous
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  23/01/2023 18:08
Pourquoi la hausse du prix des VTC est une bonne nouvelle pour vous

La création d’une commission minimum va augmenter le prix des courses les plus courtes. Mais ce tarif devrait augmenter le nombre de chauffeurs qui acceptent de vous transporter d'un point A à un point B.

7,65 € minimum. Depuis des mois, les principales plateformes de VTC négocient avec 7 syndicats représentant les chauffeurs qui réclamaient « des accords permettant de renforcer les droits des travailleurs des plates-formes » sans quitter leur statut d’indépendants. Mercredi 18 janvier, ils sont tombés d’accord pour remonter la commission minimale de chaque course. A partir du 1er février, chaque course assurera au chauffeur de gagner au moins 7,65 €.

Pour comparaison, ce plancher est actuellement de 7,30 € chez les taxis. En ajoutant les commissions pratiquées par les plateformes (variant de 25 % chez Uber à 15 % chez Heetch par exemple), cela fera passer le prix moyen réglé par le passager à environ 10,20 € TTC. La différence ne se sentira donc que sur les courses de petite distance. Et c’est précisément là que vous allez y gagner.

Plus de chauffeurs motivés. Jusqu’ici, ces courses courtes étaient peu rentables pour les chauffeurs qui les laissaient passer. La faute à la flambée du coût du carburant notamment. Il était donc plus aisé de trouver un VC pour rentrer de l’aéroport que pour se rendre à un rendez-vous à quelques minutes de votre domicile. Avec ce coup de pouce, les applis retrouveront un pool de chauffeurs disponibles, ce qui ajoutera aussi de la concurrence entre les plateformes.

La course n’est pas finie. Néanmoins, un tiers des syndicats présents à la réunion ont refusé de signer cet accord, préférant obtenir un revenu horaire minimum, ou la rémunération des temps d’approche (quand le VTC roule pour venir vous chercher). Avec un risque pour le secteur décrit par le directeur de Heetch France : “si nous augmentons trop, nous nous retrouverons dans un contexte où nous ne serions plus compétitifs. Les Français auront alors plus intérêt à prendre un taxi“. De nouvelles négociations devraient avoir lieu cette année.

Transports en commun

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !