Pour éviter des contagions, la SNCF ne contrôle plus les billets dans les TGV
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Pour éviter des contagions, la SNCF ne contrôle plus les billets dans les TGV
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  16.03.2020
Pour éviter des contagions, la SNCF ne contrôle plus les billets dans les TGV

Une solution temporaire mais radicale pour protéger les voyageurs autant que les cheminots.

Sans contact. Plutôt que de stopper les transports à des fins sanitaires, la SNCF a pris une décision choc qui va limiter les contacts entre son personnel et les passagers. La société a demandé l’ouverture des portiques où les voyageurs flashent leur billet dans les gares TGV et suspend la mission de vérification pour les contrôleurs selon Le Parisien.

TGV seulement. Les agents du service commercial trains (ASCT), véritable intitulé de ce poste, restent toujours chargés de renseigner et assurer la sécurité des passagers à bord des trains, mais ils n’auront plus à manipuler billets, cartes et smartphones afin de limiter les contacts et garantir la distanciation sociale exigée.

Si vous pensez déjà à resquiller, attention : les contrôles ne sont suspendus que dans les TGV des lignes nationales, ce qui n’inclut pas l’Eurostar ou le Thalys…

La SNCF demande aux voyageurs de faire preuve de civisme en restant honnêtes et laisse ses contrôleurs seuls juges de la nécessité ou dangerosité de procéder à la vérification ou non. L’objectif de cette stratégie drastique est de maintenir la circulation des trains tout en protégeant son personnel.

Protéger les agents pour garantir le service. En effet, si le nombre de trains va réduire, le nombre de voyageurs ne réduit pas – de nombreux Franciliens semblent avoir choisi de quitter la capitale pour gagner les régions moins fréquentées. Il en résulte un phénomène de concentration : autant de passagers mais moins de trains, qui peut mettre le personnel de la SNCF dans des situations à risque. Face au risque encouru, des ASCT évoquent la possibilité d’exercer leur droit de retrait ce qui forcerait la SNCF à réduire ou supprimer des trains. Avec cette décision, la SNCF assure la sécurité de ses agents et garantit la continuité du service de TGV.

coronavirus SNCF

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !