" layout="nodisplay"> Pour Bruno Le Maire, seules les voitures européennes devraient être subventionnées
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Accueil / Déjà demain / Pour Bruno Le Maire, seules les voitures européennes devraient être subventionnées
Pour Bruno Le Maire, seules les voitures européennes devraient être subventionnées
Antoine Gillet |  11/10/2022 17:02
Pour Bruno Le Maire, seules les voitures européennes devraient être subventionnées

À partir de janvier 2023, le bonus écologique pour l’achat d’un véhicule électrique va baisser (de 6000 à 5000 euros) et ses critères d’attribution pourraient aussi se durcir pour favoriser la production européenne. Une première sur le continent.

Tout pour le local. Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, veut changer les règles du jeu. À l’occasion du nouveau projet de loi finances (PLF), loi qui détermine le budget de l’État et de l’attribution des ressources économiques, le ministre a détaillé l’évolution du bonus écologique à l’acquisition d’un nouveau véhicule propre. Tel Arnaud Montebourg et sa célèbre marinière en son temps, il souhaite agir pour la relocalisation de l’industrie car il confie réfléchir à limiter les aides à l’achat aux seuls véhicules produits en Europe. 

On ne copie pas. Si ce critère était adopté, il ferait écho à une mesure similaire prise cet été outre-Atlantique. Pour aider leur industrie automobile, le gouvernement fédéral américain a décidé de réserver leur bonus fiscal à l’achat de véhicules propres aux seuls modèles produits sur le territoire national. Ainsi, pour bénéficier d’une subvention, il faut que la voiture achetée soit assemblée aux USA et équipée de batterie produite avec des matières premières extraites dans le pays ou venant de pays avec lesquels Washington possède un accord de libre-échange. 

Une annonce qui a fait bondir de nombreux États producteurs de véhicules comme… l’Union européenne. Bruxelles a dénoncé une stratégie « discriminatoire pour les constructeurs européens » qui investissent grandement dans les véhicules électriques. 

Wait and see. Si l’idée de Bruno Le Maire se concrétise, de nombreuses marques devront changer de stratégie. Construire à l’autre bout du monde pour vendre en Europe deviendra moins intéressant pour le porte-feuille du consommateur. Et pour rester compétitifs en termes de tarifs, les constructeurs devront faire évoluer leur chaîne d’approvisionnement et peut-être produire sur le continent. Attendons peut-être de voir les effets que cela aura sur le marché américain avant de se prononcer sur l’intérêt d’une telle mesure. 

Deja demain

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !