Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Quand les poules mangent nos déchets, la ville devient plus propre

    Le recyclage de nos détritus est l’un des défis majeur de notre société et l’on voit souvent dans les rues de Marseille qu’on ne peut pas toujours compter que sur les éboueurs. Il est donc temps de faire confiance à un nouvel allié dans la lutte contre nos ordures : la poule !

    La poule un animal qui vous veut du bien. Malheureusement, chaque jour une grande quantité de déchets est produite par notre style de vie. Pour réduire cette quantité toujours grandissante, on redécouvre actuellement des méthodes qui coulaient de source il y a quelques années. Comme la poule, par exemple, arme favorite de nos ancêtres contre les déchets, et qui redevient tendance.

    La poule, omnivore, mange de tout et surtout ce que vous n’avez plus envie de manger.

    Le déchet ou la poule. En picorant approximativement plus de 150 kilos de déchets par an, elle donne un second souffle aux rebuts de nos vies. Cette composteuse naturelle est effectivement l’arme parfaite contre les déchets organiques, et le service de recyclage de Besançon ne s’est pas fait prier pour faire appel à la poulette. Il a lancé en 2013 l’opération Des poules pour réduire mes déchets, mission au cours de laquelle des poulaillers ont été installés dans des foyers pour voir l’efficacité de l’animal.

    Après un an de cohabitation, mission accomplie. 47 % du contenu de la poubelle non recyclable a pu absorbé. La poule, omnivore, mange de tout et surtout ce que vous n’avez plus envie de manger. Vous pouvez lui donner de la viande et tout ce qui traîne dans votre cuisine, la poule est bio, mais pas vegan. Il y a cependant quelques contraintes sur son alimentation : étant coquette il faut lui donner de temps en temps diverses graines pour son transit et éviter poireaux, céleri, patates et agrumes.

    Chicken Run. De nombreuses villes multiplient l’expérience et sont conquises. Commencer un petit élevage se révèle assez simple si on en a la place, l’élevage dit familial est autorisé si on excède pas les 50 poules; c’est assez pour faire une chicken party.  Très sociable, elle déprime si elle est seule, donc mieux vaut qu’elle reste entre amis. Pour se faire, il vous faudra au moins 0,5 m2 par animal et 5 m2 de terrain de jeu sinon c’est de l’élevage en batterie, plus très organique. Alors forcément, à Paris ça va être un peu compliqué sur votre balcon, mais en banlieue et province c’est possible. Comme quoi il n’y a pas que qu’à la Capitale qu’on peut trouver des solutions.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.