Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Ce pompier a eu un flash qui va sauver des vies

    Sapeur pompier dans les Bouches-du-Rhône, Alexandre Defromont a inventé une balise qui permet aux secours de repérer facilement les lieux d’un sinistre ou d’un malaise, en émettant des flashs lumineux visibles à dix kilomètres.

    Pour les secours, identifier l’adresse exacte d’un incendie ou d’un accident est un calvaire. Encore plus quand les interlocuteurs sont paniqués. Pompier professionnel à Rognac (13), Alexandre Defromont a tiré profit de son expérience et imaginé la parade : une balise qui se place sur le mur de l’habitation. Une fois activée, celle-ci émet des flashs lumineux et contacte les secours. Rencontre avec un (futur) sauveur de vies.

    Comment vous est venue cette idée de balise lumineuse ?
    Même dans une ville comme Paris, il n’est pas toujours évident d’identifier le lieu du sinistre. Or, je me suis rendu compte que lorsqu’il y a des véhicules avec des gyrophares déjà présents sur les lieux, ça facilite la tâche. L’idée a été de concevoir un dispositif qui simule cela, de manière plus puissante encore.

    Comment fonctionne votre balise Eydi Technology exactement ?
    En cas d’incident, l’utilisateur peut déclencher la balise soit avec une télécommande, soit en ouvrant l’application sur mobile, soit en composant le 112. Les flashs lumineux sont visibles de loin et en plein jour pour aider les secours bien sûr, mais aussi permettre de prévenir les voisins. La balise transmet aussi un signal GPS ainsi que des données sur les patients : âge, antécédents médicaux, traitements en cours, allergies ou médecin traitant. Elle peut enfin envoyer une alerte à des proches.

    L’idée, c’est que tout le monde en soit équipé à terme, comme un détecteur de fumée ?
    Oui ! Nous prévoyons une commercialisation en fin d’année sous forme d’un abonnement à neuf euros par mois qui comprendra l’installation du boitier, la maintenance et le stockage des données sur un serveur sécurisé.

    Vous avez remporté le Concours Lépine, sacré reconnaissance. Vous avez des retombées depuis ?
    C’est un concours de renommée internationale. Ce sont douze jours très intenses. Il y a 800 000 visiteurs, il faut pitcher, expliquer aux gens. On monte avec la boule au ventre. Deux actionnaires-pompiers étaient avec moi pour que ce soit moins énergivore. Le jury vient à plusieurs reprises pour évaluer l’invention, poser des questions… Le dernier jour, lors de la cérémonie de remise des prix, j’ai d’abord reçu le prix de la Préfecture de Police. Mais lorsqu’on vous appelle pour le prix du Président de la République… C’est le feu d’artifice dans la tête ! J’ai reçu plus d’une centaine de SMS et de mails le soir même. On attendait de la visibilité, mais là c’est au-delà de tout, nous avons été sollicités par tous les médias. Et forcément, ça se traduit aussi par des sollicitations pour des actions de développement, de distribution et de commercialisation. C’est énorme !

    Le prototype est presque terminé, cela vous laisse le temps de faire votre métier ?
    Après avoir réfléchi au projet pendant un an, j’ai posé une année de disponibilité en 2015. Je me suis formé en tant qu’entrepreneur, j’ai esquissé plusieurs prototypes et j’ai fini par me dire que la puissance d’émission lumineuse constituerait la vraie différence du produit. Ça nous a pris deux ans de travail avec le bureau d’étude mais aujourd’hui on est en fin de développement. En 2016, j’ai repris mon activité de pompier mais mes supérieurs m’ont offert un emploi du temps adapté. L’étape suivante est de lancer la pré-industrialisation ainsi qu’une campagne de crowdfunding dans les mois qui viennent…

    eydi.fr

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.