Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Pollution : des scientifiques veulent hacker les climatiseurs pour aspirer le CO2

    Les climatiseurs sont néfastes pour l’environnement et il y en a trop. SAUF si on les transforme en machine à nettoyer l’air. Idée du siècle ?

    Passer l’aspirateur dehors. Des climatiseurs « propres », ça sonne aussi génial qu’impossible. Mais un groupe de scientifiques canadiens et allemands ont défendu ce projet dans la respectable revue Nature. Le principe tient en une seule phrase : ajouter un dispositif sur les blocs de climatisation actuels pour leur permettre de stocker le dioxyde de carbone dans l’air qu’ils aspirent. Si les chercheurs n’ont rien fabriqué, l’affaire est parfaitement réalisable : on connaît déjà des systèmes capables d’extraire le CO2 de l’air et de le solidifier pour ensuite le stocker facilement.

    D’après les calculs du groupe de recherche, si on équipe les 25 000 supermarchés d’Allemagne, on peut extraire près de 1000 tonnes de CO2 par heure.

    Les scientifiques estiment aussi qu’en associant le dioxyde de carbone prélevé avec la vapeur d’eau de l’air ambiant, on pourrait concevoir un carburant de synthèse. Peu d’information sur cette piste, mais changer les gaz d’échappement en énergie, c’est attirant.

    Renverser la tendance. Pourquoi se donner cette peine ? Parce que les climatiseurs sont un cauchemar pour la planète et que tout ce qui peut contrebalancer leur effet néfaste est bon à prendre. D’abord, ils sont atrocement énergivores, donc ils accélèrent la consommation d’énergies souvent fossiles, ce qui contribue aux dérèglements climatiques… Ensuite parce que le principe même de la clim’ est d’aspirer l’air chaud d’un lieu pour le rejeter dehors, et que si tout le monde fait ça, on réchauffe tous l’extérieur. Un cercle vicieux.

    Résultat de recherche d'images pour "clim paris"

    Transformer une menace en opportunité. D’autant que ces mêmes dérèglements climatiques contribuent à faire vendre des systèmes de climatisation. À ce rythme, on estime que d’ici 2050 il y aura 5 milliards de clim’ installées dans le monde. Cela peut devenir une aubaine pour lutter contre les émissions de CO2 que de transformer cette armée de nuisible en un réseau organisé d’aspirateur-nettoyeur. Comme déclarent les scientifiques, cette technologie permettrait aux gens « de prendre le contrôle et gérer collectivement le réchauffement de la planète, plutôt que de dépendre des géants industriels de l’énergie fossile ». Alors maintenant que ce n’est plus honteux, est-ce que quelqu’un peut mettre la clim’ ?

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Les bons plans de Détours

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.