Pollution plastique : tous les jouets de Burger King bientôt recyclés en aires de jeux
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Pollution plastique : tous les jouets de Burger King bientôt recyclés en aires de jeux
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  30/09/2019 17:18
Pollution plastique : tous les jouets de Burger King bientôt recyclés en aires de jeux

Après la suppression des pailles en plastique chez McDonald's, le concurrent Burger King frappe aujourd’hui un grand coup avec son opération (de communication) nommée « Meltdown ». Le but avoué : faire fondre tous les gadgets servis aux enfants pour les transformer en quelque chose de plus utile. La planète lève le pouce.

Ça se passe comme ça dans les fast food. Un vent de changement semble souffler sur toutes les enseignes de restauration rapide – et il était temps diront certains. Voilà un an, McDonald’s donnait le coup d’envoi en annonçant (un peu rapidement) la fin des pailles en plastique (remplacées par des pailles en papier… difficilement recyclables). Aujourd’hui, le challenger Burger King prend le relais en annonçant la mort heureuse de ses jouets en plastique offerts aux enfants avec ses menus. On dit « heureuse », car ces gadgets sont un fléau pour l’environnement. Et Burger King le sait, puisque l’opération Meltdown se traduit à la fois par « fondre » et « effondrement », preuve que le géant des burgers n’est pas dupe sur la pollution engendrée par ces jouets souvent abandonnés à même les plateaux.

Communication vs écologie. À l’origine de ce sursaut écologique, on trouve deux enfants (non, il ne s’agit pas de Greta Thunberg et de sa sœur). Voilà près d’un an, deux filles, nommées Ella et Caitlin, lancent une pétition Change pour exiger que McDo et Burger King en finissent avec les jouets en plastique. 500 000 signatures plus tard, l’industrie du burger les a entendues et Burger King est enfin passé à l’action.

« Si cela incite d’autres concurrents à faire progresser leurs pratiques, cela ne peut être qu’une bonne chose. » (Alasdair Murdoch, directeur de Burger King Angleterre)

En Angleterre, les jouets en plastique sont déjà du passé. Et les clients ramenant un jouet en plastique dans l’un des restaurants de la chaîne se verront offrir un menu enfant (pour l’achat d’un menu adulte). Quant au stock de jouets restant, il sera fondu pour être recyclé en aires de jeux, nettement plus durables. Burger King, qui n’a évidemment pas oublié de faire le calcul, table sur une économie de 320 millions de tonnes de plastique. Et ce sont autant qui ne finiront pas dans les océans.

Objectif 2023. Si cette décision intervient of course par opportunisme – ne pas se mettre à dos les consommateurs de plus en plus sensibles à la préservation de l’environnement – elle n’en reste pas moins louable. À terme, en 2023, Burger King envisage de généraliser cette mesure à l’ensemble de ses points de vente. En France, on compte actuellement plus de 30 000 points de restauration rapide (soit 6 milliards de repas tous les ans). Le compte est vite fait pour mesurer l’impact positif que pourrait avoir la fin des jouets en plastique qui n’amusent personne. Et surtout pas Brune Poirson, secrétaire d’État de la Transition écologique et solidaire, qui a voilà quelques mois décidé de forcer les acteurs français du fast food à mieux gérer le tri de leurs déchets. Fin 2021, celui-ci devrait être de 100%. Vivement.

 

Déchets plastique pollution plastique Recyclage

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !