Pollution : des Français dénoncent l'absurdité des vignettes Crit'Air
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Pollution : des Français dénoncent l’absurdité des vignettes Crit’Air
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  18.03.2019
Pollution : des Français dénoncent l'absurdité des vignettes Crit'Air

Nouvelle conséquence du mécontentement des gilets jaunes et du grand débat : la vignette servant à réguler le trafic en cas de pollution aux particules fines serait peu (voire pas) adaptée aux véhicules aptes à rouler.

68 € d’amende. Mêmes causes, mêmes effets : comme tous les ans à la même période, les bassins parisiens, lillois et lyonnais sont le théâtre d’alertes aux particules fines. Dès lors, l’une des (rares) solutions trouvées par le gouvernement reste la vignette Crit’Air qui permet, lors de la mise en place de la circulation différenciée, de permettre aux véhicules les moins polluants de rouler. Et pour ceux contrevenant à cette règle, l’amende peut être, en plus d’être contraignante, salée : 68 euros. À l’intérieur des ZCR (Zone de Circulation Réduite, ou Zone Environnementale), il devient donc difficile de rouler avec un vieux diesel. Et c’est bien ce qui agite actuellement de nombreux Français : la loi française enfumerait les automobilistes.

« Une Twingo et une Porsche avec la même norme Euro de moteur auront la même vignette Crit’Air, alors que leurs rejets respectifs sont diamétralement opposés ! » (un internaute, via France Info)

Une loi à deux vitesses. Un récent article de France Info pointe effectivement le fait que deux véhicules de familles différentes (en l’occurrence une Twingo et une… Porsche) pouvaient disposer de la même vignette alors que l’émission de CO2 est loin d’être la même. Pour certains modèles, c’est même pire : des citadines sont interdites de circulation dans les ZCR quand des sportives, très gourmandes en carburant, sont autorisées. C’est, il est vrai, à n’y plus rien comprendre.

Vignette Crit'air pour une meilleure qualité de l'air !!!!!!

Posted by FFMC 83 on Tuesday, November 21, 2017

Santé vs pollution. La raison de ce schisme est à trouver du côté des normes européennes, qui sépare les émissions de gaz à effet de serre (CO2) et les gaz nocifs pour la santé (oxydes d’azote, monoxyde de carbone, hydrocarbures, etc). Ce sont les seconds qui sont pris en compte pour déclencher l’obtention (ou pas) des « bonnes » vignettes. Ce qui, comme le rappelle France Info, peut permettre « à une voiture classée 1 de rejeter plus de CO2 qu’une voiture classée 2 ».

Résultat de recherche d'images pour "crit'Air pollution"

Au-delà du fait que distribuer des Porsche à tout le monde ne soit pas prévu pour demain, la classification des vignettes Crit’Air semble donc à revoir de façon à mieux arbitrer la pénalisation de la pollution environnementale et sanitaire. En attendant, les voitures électriques et à hydrogène restent évidemment les mieux classées. Le débat du moment, au gouvernement, reste de savoir si les nouveaux diesels, moins polluants, doivent devenir éligibles à la vignette Crit’Air 1 (celle qui permet de rouler). Sans jeu de mots, pas facile d’y voir clair. Pour déjouer les écrans de fumée et rester informé sur la législation en mouvement, c’est par .

Crit'air particule fine pollution

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire